tanzanie le document de strategie pays 2021 2025 produit des resultats au dela des attentes selon la revue a mi parcours

Tanzanie : le Document de stratégie pays 2021-2025 produit des résultats au-delà des attentes, selon la revue à mi-parcours

image 46
A mi-parcours, l’exécution du Document de stratégie pays 2021-2025 de la Banque africaine de développement en Tanzanie a permis d’améliorer considérablement l’accès à l’eau potable et l’état des routes du pays.

DODOMA, Tanzanie, 24 Novembre 2023 -/Mis en œuvre depuis deux ans, le Document de stratégie pays (DSP) de la Banque africaine de développement pour la Tanzanie produit des résultats qui dépassent les attentes, indique la revue à mi-parcours du DSP 2021-2025 publiée le 9 novembre dernier. Le taux d’accès à l’eau potable, qui était de de 60% de la population en 2019, est désormais à 81% dans les zones de projet à Arusha, au-dessus de l’objectif de 75% fixé en 2025.

Le taux d’accès aux services d’assainissement de base, dans les mêmes zones, a connu également une amélioration, de 17% en 2019 à 25% en 2022. Il est en bonne voie pour atteindre la cible de 30% à l’horizon 2025. Des acquis rendus réalisables grâce à la pose de 473 kilomètres de conduites d’eau et la construction de 184 kilomètres de conduites d’égout.

« Le soutien du Groupe de la Banque africaine de développement visait à améliorer la qualité et la durabilité de l’infrastructure en Tanzanie par la création d’une infrastructure de transport multimodal de qualité, l’amélioration de la production ainsi que des réseaux de transport et de distribution de l’électricité, et le développement de l’infrastructure d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Pour la première partie de la période, nous disons que des résultats importants ont été enregistrés », a indiqué Jacob Oduor, économiste en chef pays de la Banque africaine de développement en Tanzanie.

Au total, 120 kilomètres de routes nationales ont été remis en état, passant d’un revêtement en gravier à un revêtement en bitume standard, contre un objectif préalable de 111 kilomètres. Pour ce qui concerne l’impact du projet sur le genre, les femmes ont occupé plus de 30% des plus de 1 500 emplois locaux créés grâce aux diverses interventions de la Banque dans le secteur des transports.

Les autres opérations en cours dans le secteur devraient générer des produits supplémentaires entre juin 2023 et la fin de la mise en œuvre du DSP en 2025. Cela concerne notamment la construction ou la remise en état d’écoles et d’hôpitaux, de marchés et forages communautaires ainsi que la plantation d’arbres pour atténuer les effets du changement climatique.

En outre, les travaux de génie civil réalisé au titre du Projet d’appui au secteur routier devrait ramener le temps de déplacement de huit à trois heures dans les zones du projet.

Par ailleurs, l’objectif de 136,5 mégawatts de production d’énergie renouvelable est en passe d’être atteint d’ici à la fin de l’année 2025 grâce aux projets de production d’énergie hydroélectrique en cours.

En outre, 394 des 2 285 kilomètres de lignes de transport haute tension prévues ont été construites grâce au Projet de lignes de transport haute tension 400 kilovolts entre le Kenya et la Tanzanie, qui est sur le point d’être achevé, tandis que le reste sera issu du Projet hydroélectrique de Malagarasi et du Réseau de distribution d’électricité du Nord-Ouest.

Le 30 juin 2023, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement en Tanzanie comprenait 25 opérations pour une valeur totale de 2,75 milliards de dollars américains.

Distribué par  African Media Agency (AMA) pour la Banque Africaine de Développement.

Source : African Media Agency (AMA)

Verified by MonsterInsights