DSC 0757

Grand-Bassam/Présidence du PDCI: Le député Marius Konan fait rallier plusieurs congressistes à la cause Guikahué

9 / 100

Après le dépôt des candidatures pour la présidence du PDCI-RDA et en attendant le verdict du Comité électoral, les états-majors des candidats sont sur le terrain pour rallier à leur cause les congressistes qui auront la lourde tâche de choisir le futur président de leur parti. C’est dans cette optique que le jeune député Marius Konan, porte-parole du candidat Maurice Kakou Guikahué, était à Grand-Bassam, dimanche 19 novembre à l’espace Antony Kangah qui abrite le siège de la délégation PDCI-RDA Grand-Bassam 1, avec une délégation du staff du chef du Secrétariat exécutif et candidat à la succession du président Henri Konan Bédié.

DSC 0776dcd
Grand-Bassam/Présidence du PDCI: Le député Marius Konan fait rallier plusieurs congressistes à la cause Guikahué 34

Après l’hymne du PDCI-RDA et une minute de silence en mémoire du défunt président du parti, Henri Konan Bédié, décédé le 1er août dernier, en pleine préparation du 13e Congrès ordinaire, Maître Linda Diplo, déléguée PDCI-RDA de Grand-Bassam 1, a souhaité le bienvenue à la délégation du staff de campagne du candidat Maurice Kakou Guikahué conduite par l’honorable Koffi Marius KONAN, porte-parole dudit candidat. Elle a présenté les membres de ladite délégation composée du porte-parole Marius Konan, député et délégué PDCI d’Attiégoukro ; Guillaume Kouakou, ancien maire de Didiévi et actuel délégué PDCI de cette localité ; Mme Philomène Zahui et Guy Tressia, membres du Bureau politique.

Soutenue par l’ex-Secrétaire exécutif chargé des élections au PDCI-RDA, François Roland Adiko, Maître Linda Diplo a félicité et remercié le personnel politique, surtout la quasi-totalité des congressistes de sa délégation, sorti nombreux pour réserver un accueil fraternel et chaleureux au staff du candidat Maurice Kakou Guikahué. «Akwaba chez nous, akwaba chez vous», a-t-elle souhaité à la délégation conduite par Marius Konan.

A son tour, Marius Konan a, en retour, remercié la déléguée Lida Diplo et le personnel politique pour «cette grande mobilisation». «Soyez saluée Mme la déléguée ! Soyez salués chers congressistes pour cet accueil fraternel et chaleureux ! » Dira-t-il avant d’entrer dans le vif du sujet qui explique sa présence à Grand-Bassam.

«Je suis ici, sur un territoire que je connais (…) Aujourd’hui avec les réseaux sociaux, certaines personnes du parti tendent à oublier certaines valeurs, des valeurs qui ont fait la grandeur de notre parti. Des valeurs qui ont fait que le parti est résilient. Je suis venu, dans le cadre des préparatifs du prochain congrès extraordinaire du PDCI-RDA. Nous sommes dans ce pays, tous témoins de notre histoire de ces 20 dernières années, tumultueuses par moment catastrophiques. Mais, nous sommes témoins», a-t-il fait savoir avant de revisiter le parcours initiatique du professeur Maurice Kakou Guikahué au sein du PDCI-RDA.

«En regardant le parcours politique des candidats, je découvre un monsieur d’environ 70 ans, qui a fait ses classes du Mouvement des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (MEECI) au poste de vice-président du PDCI-RDA en passant par le secrétariat national adjoint à l’organisation et à la mobilisation, secrétariat national à l’organisation et à la mobilisation, secrétariat général adjoint en charge des l’organisation et de la mobilisation puis secrétaire exécutif en chef. Il a mérité la confiance du président Félix Houphouët-Boigny qui sait tout, qui voit tout, un visionnaire, qui l’a copté pour être dans son équipe de médecins. Il apprend donc aux côtés du président Houphouët-Boigny qui fait de lui membre du bureau politique dès 1991. Toutes les décisions portant nomination des membres du Bureau politique après chaque congrès, cette personnalité-là a son nom qui figure sur toutes les listes des membres du BP jusqu’à aujourd’hui. Cette personne totalise 32 années de présence sans interruption au bureau politique du PDCI-RDA», a dit Marius Konan avant de révéler le nom de cette personnalité.

«En 2002, après la réélection du président Bédié à la tête du PDCI-RDA, il a besoin des gens qui connaissent le parti, qui connaissent le territoire ivoirien, un homme de terrain, il choisi Pr Alphonse Djédjé Mady en remplacement de notre secrétaire général Fologo, paix à son âme. A côté de Djédjé Mady, il choisit cette personnalité pour être le second de Djédjé Mady au Secrétariat général du parti qui sera encore chargé de l’organisation et de la mobilisation. Et la marche continue. On arrive en 2013, on fait le 12eme Congrès ordinaire. Après son élection, le même président Henri Konan Bédié, il regarde tous les cadres qui sont là et il choisit cette personnalité pour être le secrétaire exécutif en chef. Cette personne est tellement engagé, il a fait don de sa personne au parti, Bédié a fait de lui vice-président. Je suis donc tombé en admiration devant ce que j’ai lu de cette personne, je suis donc venu partager mon espoir de voir le parti revenir à un tel monument, quelqu’un qui connait la maison, quelqu’un de courageux qui a réussi avec Bédié et aux côtés de Bédié, le 17 juin 2018, alors qu’on voulait liquider le PDCI-RDA, qui a résisté avec Bédié et aux côtés de Bédié. En 2020, quand on a lancé le mot d’ordre de désobéissance civile, cette personnalité est restée avec Bédié pour résister avec Bédié. Quand les gens sont venus faire le blocus, il s’est livré en lieu et place du président Bédié. Je suis donc venu demander le soutien des secrétaires généraux pour que une fois au moins, ceux qui sont à l’extérieur et qui regardent le PDCI-RDA sachent que le PDCI-RDA sait être reconnaissant de l’engagement, du don de soi. Je suis donc venu vous demander de soutenir le candidat Maurice Kakou Guikahué, car c’est de lui qu’il s’agit», a-t-il révélé dans un tonnerre d’applaudissements.

Il confiera aux congressistes que «Guikahué veut gérer la maison, préparer cette maison pour accompagner le candidat que la Convention aura désigné pour l’élection présidentielle qui arrive en 2025. Il ne sera pas lui-même candidat à la prochaine convention d’investiture pour la présidentielle nationale ».

Pour finir, il dira : «J’ai beaucoup parlé de reconnaissance et je m’en vais vous laisser une citation de Hans Christian Andersen, philosophe allemand, qui dit que « la RECONNAISSANCE est la MEMOIRE du CŒUR. » Je vous laisse la méditer. Merci.»

Après cette intervention magistrale, les congressistes de Grand-Bassam ont porté leur choix sur le candidat Maurice Kakou Guikahué pour la présidence du PDCI-RDA, dans une motion de soutien.

Gilles Richard OMAEL, à Grand-Bassam/.

Verified by MonsterInsights