DSC 2487ff

Hommage du PDCI : «Mais qui est Lambert Kouassi KONAN ?» Guikahué répond

15 / 100

Décédé le 23 septembre dernier, Lambert Kouassi Konan sera inhumé ce weekend. Mais avant, jeudi 16 novembre 2023, le PDCI-RDA a tenu à lui rendre un dernier hommage pour le vaillant militant qu’il a été toute sa vie. Pr Maurice Kakou Guikahué, vice-président et chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, a lu l’oraison funèbre ci-dessous.

DSC 2461ff
Hommage du PDCI : «Mais qui est Lambert Kouassi KONAN ?» Guikahué répond 33

(…) Amis et connaissances de Lambert KOUASSI Konan;

Militantes, Militants;

Chères Sœurs, Chers Frères.

Mardi 1er août, mardi 8 août, samedi 12 août, vendredi 22 septembre, samedi 23 septembre, samedi 30 septembre et vendredi 13 Octobre 2023. Quel trimestre infernal !!!!!!!.

Après la perte brusque et inattendue de son Président, le Président Henri Konan BEDIE, le PDCI-RDA, a été très éprouvé par les pertes de certains de ses piliers tels que les vice- présidents Gaston OUASSENAN KONÉ, Lambert Konan KOUASSI, Me Cheickna SYLLA, le Délégué communal  Stephane BRA KANON et Eugene Niagne LASME, membre du Comité des Sages.

Quelle fin d’année 2023, triste et douloureuse  pour la grande famille du PDCI- RDA!!!

C’est la cinquième réunion du Bureau Politique que nous tenons en un temps record avec des membres qui ne peuvent pas prendre la parole et participer au débat.

Encore une fois le devoir m’appelle et c’est avec peine que je vais rendre témoignage à un grand frère, je dirais un ami malgré notre différence d’âge.

Mesdames  et Messieurs.

Avant de poursuivre mon propos, permettez- moi de présenter les condoléances du Président Philippe COWPPLI- BONI et des militants du PDCI- RDA, à la famille biologique de Lambert Kouassi KONAN, aux populations de Tiebissou, du Grand Centre, de l’Ouest et de la Côte d’Ivoire toute entière.

En effet, la mort impitoyable avec son cortège de tristesse et de douleur, a arraché à notre affection, le 23 septembre 2023, l’un des grands piliers de notre famille politique, le PDCI- RDA.

En cette douloureuse circonstance, et au nom du Professeur Philippe COWPPLI- BONY, assurant l’intérim de la présidence du PDCI- RDA, je prends là parole, dans cette salle chargée de symboles et d’histoire pour le PDCI- RDA, afin de  rendre un hommage déférent au vice-président du PDCI-RDA, Lambert Kouassi KONAN.

Mais qui est Lambert Kouassi KONAN, ce militant brillant, qui nous rassemble ce jour, pour sa dernière réunion du Bureau Politique ?

Né le 27 mars 1939, à Mankono, Lambert Kouassi KONAN, est orphelin de père a l’age de 9 ans. Le jeune Lambert Kouassi KONAN a fréquenté successivement, l’École primaire catholique, le Collège  catholique de Daloa et le Lycée classique de Bouaké où il obtint son Bac série C avec mention très bien, major de la région Centre et nord de la Côte d’Ivoire dont la collante fut affichée pendant plusieurs années sur le Tableau d’honneur du Lycée comme modèle pour encourager les élèves.

Ensuite, c’est l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse qui l’accueille de 1960 à 1964. Il en sort avec le Diplôme d’Ingenieur Agronome. En  1965, il obtient le Diplôme d’Ingenieur d’Agronomie Tropicale, à l’Ecole Supérieure d’Agronome de Nogent- Sur- Marne. Il parachève ses études agronomiques au Centre national de Versailles de la Faculté des Sciences d’Orsay, de l’Université de Paris où il obtint le Diplôme d’Etudes Approfondies de Biologie végétale.

Rentré au pays, en 1968, il amorce une carrière professionnelle brillante. Il est affecté au Ministère  de l’Agriculture et nommé Directeur de l’Enseignement Agricole et des Structures et Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique d’Abidjan.

Deux ans plus tard, il devient Directeur de Cabinet du Ministre de l’Agriculture; poste qu’il occupe pendant 6 ans cumulativement aux fonctions successives de Président du Conseil d’Administration de la COFRUITEL, Président Directeur Général de la SODESUCRE, Président du Conseil d’Administration de la MOTORAGRI, avant de quitter l’Administration publique pour s’installer comme exploitant agricole dans la protection et l’exportation des fleurs.

En 1990, il rentre au gouvernement en qualité de Ministre de l’Agriculture et des Ressources Animales puis de Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et des Ressources Animales jusqu’au coup d’Etat du 24 décembre 1999.

De 2001 à 2004, il est Président du Conseil d’administration du Fond d’Entretien Routier puis de 2012 à 2018, Président du Conseil d’administration du Conseil Café- Cacao.

Rejeton d’un militant de première heure du PDCI- RDA, Jules KONAN, très riche planteur installé à Daloa et l’un des financiers du PDCI- RDA, Lambert Kouassi Konan va être bercé dans l’environnement politique du PDCI- RDA chez son tuteur Jules COFFIE, greffier en chef du tribunal de Daloa.

C’est tout naturellement qu’il va militer au PDCI- RDA et embrasser une carrière politique tout aussi brillante.

Membre du Bureau Politique, il est promu Vice- Président du PDCI- RDA, lors du 11 ème congrès ordinaire de 2002. Il a été par ailleurs Député de Tiebissou de 1990 à 1995.

Titulaire de plusieurs distinctions honorifiques, son  militantisme, lui a valu d’être honoré par le Parti qui l’a élevé à la dignité de Grand Officier dans l’ordre du Bélier.

Mon grand frère, c’est comme cela que je t’appelais, tu as montré ton degré de militantisme dans la pondération, la médiation.

Je me souviens que tu m’as été d’un grand soutien pour la rencontre de mes parents du Guebié avec le Président Henri Konan BEDIE. En 1995, lors du boycott actif qui a entrainé un déplacement massif des populations allogènes des campements vers le CAFOP de Gagnoa, c’est toi que le Président Henri Konan BEDIE a désigné pour m’y accompagner.

Nous avons été également un tandem efficace lors de la crise du gouvernement sous le Président Laurent GBAGBO, crise qui a entraîné la sortie des Ministres PDCI- RDA du gouvernement.

Ce que je retiens de toi c’est la leçon de chose que tu m’as apprise concernant l’amitié, la fraternité et la politique. En 2018, au plus fort de la crise de parti unifié RHDP, tu m’as convoqué chez toi et après des échanges tu m’as félicité pour mon engagement et ma conviction. Tu m’as dit ceci: l’appartenance politique ne doit jamais tuer l’amitié ni la fraternité car en politique, il faut  toujours garder une fenêtre ouverte. 

Grand frère, tu étais accueillant, généreux, très humble, respectueux de l’homme, fidèle en amitié. Ce fut agréable de travailler avec toi. A la sortie de la deuxième réunion du Bureau Politique, au cours de laquelle, j’avais  présenté le Premier bilan des activités de la Direction du Parti entre deux réunions du Bureau Politique, tu me suivis à mon bureau. Tu m’as dit: C’est une bonne initiative de dresser le bilan des activités. Tu sais nous n’avons  pas souvent le temps et cet exercice m’a permis d’être sur le dynamisme et la marche du Parti. Cette tradition s’est perpétuée et nous  avons exposé, le 14 octobre denier, le 15ème bilan, mais en ton absence.

Ces derniers temps, la maladie t’avait éloigné du pays et je m’en suis rendu compte par ton absence aux messes du matin à Sainte Cécile du Vallon que tu affectionnais tant.

Madame Josiane KONAN Kouassi, Stéphane, Jean Christian, Muriel, Mikael, séchez vos larmes; votre époux et votre père n’a pas vécu inutile.

Retenez les grandes vertus incarnées par votre époux, votre père. Il fut un homme brillant, bon, aimant, fraternel et fidèle en amitié. Il me charge de vous dire ce poème amérindien.

« Ne pleurez pas en pensant à moi !

Soyez reconnaissants pour les belles années

Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !

Vous ne pouvez que deviner

Le bonheur que vous m’avez apporté !

Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré !

Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.

Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.

La confiance vous apportera réconfort et consolation.

 Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !

Je ne suis pas loin et et la vie continue !

Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !

Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,

Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement

La douceur de l’amour que j’apporterai !

Quand il sera temps pour vous de partir,

Je serai là pour vous accueillir,

Absent de mon corps, présent avec Dieu !

Je suis les mille vents qui soufflent,

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,

Je suis l’étoile qui brille dans la nuit !

 N’allez pas sur ma tombe pour pleurer

Je ne suis pas là, je ne suis pas mort. »

VA GRAND FRÈRE!!!!

ADIEU!!!!!!

ADIEU !!!!!

ADIEU!!!!!!

Fait à Abidjan, le 16 novembre 2023

Pr Maurice KAKOU GUIKAHUÉ

Vice- Président 

Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA.