72a7c94d 18c9 4a78 a16c 9f84bb467f24

Depuis le temple de l’EIS d’Attecoubé-Jean Paul 2 : La présidente de la CHID-H lance un appel fort aux enfants de Dieu et aux autorités

7 / 100

L’Eglise Internationale du Salut (EIS) sise à Attecoubé quartier Jean Paul 2 a organisé une Fête de la Moisson, le dimanche 12 novembre 2023, pour recueillir des fonds nécessaires à la construction de son futur grand temple.

Ce moment de réjouissance a eu une allure toute particulière en raison d’un appel lancé par sa marraine, maître Roselyne Aka-Serikpa.

L’avocate qui est par ailleurs, présidente fondatrice de l’ONG Chambre Haute Internationale pour la Dignité Humaine (CHID-H) a invité tous « les enfants de Dieu » vivant dans le pays à œuvrer mutuellement pour une Côte d’Ivoire meilleure.

« Quand on m’a annoncé ici à cette tribune en tant que prophétesse, nombreux s’attendaient à ce que je vienne faire des prophéties sur leur vie du genre : tu auras voiture, maison, foyer et autres… Mais à travers mon intervention, je veux exhorter tous les hommes de Dieu notamment les pasteurs, les chantres et les autres fidèles à regarder à l’édifice de la maison église comme plus en l’assemblée des enfants de Dieu. Ce, de sorte que les pasteurs puissent enseigner quotidiennement et à fond la bonne nouvelle au peuple ainsi qu’à ses gouvernants. Cela est nécessaire pour que ces autorités là prennent conscience de ce que les commandements de Dieu recommandent de ne point tuer, de ne point humilier des pères et des mères de famille, d’éviter des licenciements abusifs et illégitimes, de faire en sorte que les Ivoiriens soient honorés et élevés dans leur dignité afin que leur souffrance s’atténue.

En effet, c’est lorsque toutes les autorités auront en mémoire les saintes écritures qu’elles pourront mieux diriger administrativement. Car la vraie autorité vient de Dieu. Et j’ai fini de plaider », a-t-elle conseillé et conclu de cette drôle de manière ayant suscité un tonnerre d’applaudissement.

Le thème de cette fête de la moisson était intitulé, « Construire l’édifice de Dieu ».

Dans son message, le leader de toutes les EIS du pays, le Révérend pasteur Gédéon Gnabro a enseigné que,  »lorsqu’une personne aime réellement Dieu, celle-ci doit contribuer à bâtir le lieu où l’on va l’adorer ».

En plus de ce temple qui a attend d’être reconstruit sur une surface du site actuel mais élargie, cette communauté chrétienne-évangélique, possède déjà des annexes notamment à Yopougon-Camp militaire, Bingerville, Anyama, N’douci, Divo et Lakota.

Vagoné Dry-Bi