AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

CAN 2023 : Mission accomplie pour Patrick Achi et Danho Paulin… la touche Danho

4 min read
Danho et Achi
11 / 100

Du 13 janvier au 11 février 2024, la Côte d’Ivoire abritera la 2ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football de son histoire après celle de 1984.

Si cette nouvelle de l’organisation de la plus prestigieuse compétition sportive du continent sur ses terres a enthousiasmé les Ivoiriens, la Côte d’Ivoire avait des obligations à remplir au préalable.

Il s’agit de la mise à la disposition de la Confédération Africaine de Football (CAF), détentrice exclusive de la CAN, des infrastructures sportives et d’hébergement par le pays hôte.

La Côte d’Ivoire, sous leadership du Président de la République, SEM Alassane Ouattara qui ambitionne faire de cette 34ème édition la plus belle jamais organisation a donc engagé d’énormes moyens financiers dans la construction et la rénovation de plusieurs ouvrages afin de respecter les engagements inhérents à cette compétition

Ainsi, environ 500 millions de dollars ont été injectés dans la construction de 3 nouveaux stades que sont Charles Konan Banny de Yamoussoukro, Amadou Gon Coulibaly de Korhogo et Laurent Pokou de San Pedro.

Danho et Achi

A côté de ces joyaux architecturaux, sont sortis de terres des cités CAN de 32 villas comprenant chacune 5 chambres et un hôtel de standing international à Bouaké, San Pedro et Korhogo sans oublier la mise en conformité FIFA du stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé et la rénovation des stades la Paix de Bouaké et Félix Houphouët-Boigny du Plateau.

La Côte d’Ivoire, terre d’accueil et d’hospitalité n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre les petits plats dans les grands en entreprenant divers travaux pour accroitre la fluidité routière, les plateaux technique sanitaires, sécuritaires et aéroportuaires afin de rendre le plus agréable possible le séjour de ses hôtes.

Aujourd’hui, à quelques mois de la compétition, le Gouvernement Patrick Achi a mis à la disposition de la faîtière du football africain, 6 stades, 24 terrains d’entrainement, 3 cités CAN et 1 hôtel 3 étoiles comme exigé par la Confédération Africaine de Football pour l’organisation de son évènement phare.

Le ministre Danho a donné cette information, le vendredi 20 octobre dernier lors de la cérémonie de passation des charges avec son successeur.

« … Depuis le 15 octobre 2023, tous les 6 stades de compétition sont homologués par la CAF ainsi que les 24 terrains d’entraînement. Le tirage au sort tenu à Abidjan a été un grand succès.

Pour les lieux de compétition la seconde phase qui constitue le défi actuel peut commencer », a-t-il révélé.

Mobilisation des populations : la touche Danho Paulin

Ayant relevé le défi infrastructurel et voulant faire sien la volonté du Chef de l’Etat de faire de cette compétition une véritable fête populaire à travers l’appropriation de cet rendez-vous par le peuple ivoirien, le ministre des Sports d’alors, en sa qualité de Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) a engagé la faitière des collectivités de son pays.

C’est ainsi que, l’UVICOCI et le Comité National de Soutien des Eléphants (CNSE) ont signé un partenariat le 19 juillet 2023 sous l’égide du Ministère en charge des Sports.

Cette opération intitulée « En route pour la CAN 2023″ consiste au déploiement d’activités à la fois festives et fédératrices à l’intention des populations et des pouvoirs publics.

A travers ce concept, le CNSE va mobiliser toutes les couches de la population autour des Éléphants et de notre pays, animer les matchs, contribuer à l’occupation optimale des stades, rendre festive la CAN, contribuer au renforcement de la cohésion nationale et susciter plus d’engouement des populations.

En un mot comme en mille, cette initiative envisagée et appuyée par Paulin Claude Danho devra créer et réveiller la fibre patriotique et l’esprit d’appartenance des populations.

Les ingrédients pour une fête réussie sont en place : Infrastructures sportives et d’hébergement homologuées par la CAF à disposition ainsi que la ferveur populaire préparée. Mission accomplie pour Achi et Danho.

Reste que les Ivoiriens, dans leur ensemble, et non des pro-X ou Y fassent une union sacrée autour des Eléphants pour décrocher cette étoile que le peuple est en droit d’exigée au vu des efforts consentis par le Gouvernement ivoirien pour faire de la CAN Côte d’Ivoire 23, la meilleure de tous les temps.

TZ

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading