AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Région de l’Iffou : Les prix des produits de grande consommation grimpent, grimpent et grimpent…

2 min read
b1268ecb 36a4 4b56 a32d ecc29dfb7f55
12 / 100

En Côte d’Ivoire, l’on parle dans ces derniers temps de la cherté de la vie. Les villes de Daoukro, d’Ettrokro, de Ouellé, de Prikro et de M’bahiakro dans la région de l’Iffou ne sont pas épargnées de cette cherté de la vie qui fait grincer les dents aux femmes et aux hommes dans les foyers.

Le tour que nous avons fait les samedi 14 et dimanche 15 octobre 2023 dans des supermarchés et dans des marchés de ces villes de la région de l’Iffou nous a permis de nous rendre effectivement compte que la vie est très chère eu égard à la flambée des prix des produits de grande consommation et autres sur les marchés.

Le prix du sac de riz de 22,5 kilogrammes qui coûtait 9.500 F CFA est passé aujourd’hui à 11.000 F CFA. Ce prix diffère d’un supermarché à l’autre. Dans les supermarchés, chaque produit (huile, savon, sucre, lait ….) a connu une augmentation.

Aujourd’hui, se nourrir convenablement dans ces villes de la région de l’Iffou relève du parcours du combattant. Les marchés de ces villes ne sont pas en reste de cette flambée des prix. Le tas de cinq bananes que nos mamans payaient avant à 200 F CFA est passé à 500 F CFA. Aujourd’hui, manger un bon plat de foutou de banane n’est pas permis à tout le monde. En tout cas, si une famille veut se faire plaisir, elle doit mettre la main à la poche en profondeur.

Les raisons de cette flambée des prix sont liées à l’augmentation du prix du carburant et du transport. Et c’est le consommateur final qui paye pour l’augmentation du prix du carburant et du prix du transport des marchandises. A-t-on appris auprès de certains commerçants.

C’est la triste réalité que vivent les populations de la région de l’Iffou et même d’autres régions de la Côte d’Ivoire.

Vivement donc que les propriétaires des supermarchés et les commerçants et les commerçantes dans les marchés revoient les prix des produits et des denrées à la baisse pour permettre aux populations de manger à leurs faims.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading