AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Toumodi: La triple victoire du maire Koné Idrissa sur le RHDP célébrée

4 min read
f5b752fc 38d0 45a6 964a c490502d3f83
11 / 100

Le vendredi 29 septembre dernier la ville de Toumodi, capitale de la Région du Bélier, a connu une ambiance particulière de joie. Et pour cause, le maire Koné Idrissa venait de voir sa victoire être confirmée par le Conseil d’Etat, qui a rejeté la requête en annulation des résultats du scrutin du 2 septembre 2023 dans la cité de l’agouti. Cette joie s’est manifestée par un accueil chaleureux, par un accueil en liesse populaire avec des cortèges impressionnants de motos et de voitures partis depuis l’échangeur jusqu’à la maison locale du PDCI.

Là aussi, ce sont des militantes et militants dans une joie indescriptible qui ont accueilli et chanté les éloges de leur champion. Cela s’est achevé par une caravane dans la ville.

Ce décor de fête s’est poursuivi ce jour mardi 3 octobre 2023, avec l’installation de la municipalité. Cette municipalité composée du Maire et de ses adjoints, ils ont tous été élus par les conseillers municipaux, au nombre de 46 présents sur 50. Et de 3 pourrait-on dire ! Après les urnes et devant le Conseil d’Etat où il a remporté ses deux premières victoires sur le RHDP, le maire Koné Idrissa vient d’être à nouveau victorieux avec son élection à la tête de la municipalité de Toumodi.

A l’installation de la municipalité qui consiste à l’élection du Maire et de ses adjoints, il était opposé à dame Tamini Clarisse du Rhdp. Cette fois-ci Niamien Théodore a fait place à la fille de la sénatrice Tamini Adjoua N’go Louise. Celle-ci ne fera pas mieux que le candidat tête de liste Rhdp. Elle sera battue à plate couture, par un score sans appel de 37 voix contre 9. Ainsi le Maire Idrissa Koné se succède à lui-même à la tête de la municipalité.

Pour ce second mandat placé sous le sceau de la continuité et du renforcement de la cohésion et de la paix, le premier magistrat de la cité de l’agouti aura cinq (5) adjoints au maire. Dans l’ordre de préséance ce sont Alliali Hervé Dominique Dié, premier adjoint ; Barôme Konan Kouassi Aristide, du PIT, 2e adjoint ; Allaman Ahou Thérèse épse Djamala, 3e adjoint, Hajar Marie Angèle, 4e adjoint et Tiacoh Jérôme Désiré, 5e adjoint. Sur les 50 conseillers le PDCI-RDA se taille la part du lion avec 38 conseillers, 12 pour le parti présidentiel.

Après l’état de situation du précédent Conseil par un constat des documents, le Maire Koné Idrissa, s’est adressé aux populations venues nombreuses pour cette installation. Habitué des couloirs de la maire dont la salle des fêtes pour avoir été Président de l’association des élèves et étudiants de Toumodi, ensuite président de la jeunesse communale puis adjoint au maire, ensuite maire et aujourd’hui Maire, il a levé ce coin de voile sur ce qui fait son succès avec ses parents « Comprenez donc mon émotion. Car se faire réélire est le signe d’un vrai pacte de confiance, de respect, d’acceptation d’une vision et le témoignage du message de paix et de cohésion sociale que l’équipe que je conduis n’a cessé de faire partager à l’ensemble des fils et filles de notre belle cité… »

 « A présent les joutes électorales sont derrière nous ; place maintenant au Rassemblement et à l’union. Il n’y a pas eu de vainqueur, ni de vaincu ! Nous formons ce jour un ensemble unique chargé d’apporter le développement à nos populations. (…) La vie politique est faite de périodes de campagnes et de joutes oratoires. Les élections sont terminées. Nous devons fermer cette parenthèse et nous mettre au travail, ensemble, unis, solidaires pour le rayonnement de notre Commune. Tel est mon vœu le plus ardent et c’est ce à quoi, je voudrais tous nous inviter », a-t-il appelé avant de saluer ses adversaires Niamien Yahaut Théodore et Tamini Clarisse qui ont su faire prévaloir le jeu démocratique.

Pour finir, il a salué et rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs et à l’ensemble de ses aînés. Cela non sans oublier les têtes couronnées, guides religieux et leaders de la société civile.

N’guessan Kouakou Germain, préfet de région, préfet de département de Toumodi, superviseur de cette réunion du conseil, a prodigué des conseils : «Soyez un bon père de famille. Celui qui fera en sorte que les filles et les fils de Toumodi puissent travailler dans l’union, dans la cohésion pour le développement et le bien-être des populations et de la cité. Vous avez une mission commune celle de faire en sorte que Toumodi soit développée. C’est une équipe qui doit diriger. Vous devez pouvoir vous unir pour aller au développement. J’appelle les uns les autres à la réconciliation, au pardon… »

Il est revenu à dame Hajar Marie Angèle doyenne d’âge et Kouassi Kouassi Fulgence, le plus jeune conseiller de conduire les travaux de l’élection du maire et ses adjoints.

Ange Nicaelle LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading