AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Installation de la municipalité de Daoukro: Le préfet Djiké a eu une pensée pieuse pour Bédié, 1er maire élu

6 min read
918f76be 3fdf 4f5e 808e 1d19fbf7915a 1
13 / 100

La salle des mariages Tanoh Kouadio Joseph de la mairie de Daoukro a abrité, le mardi 26 septembre 2023, l’élection de la municipalité de Daoukro, c’est à dire l’élection du maire et de ses 06 adjoints sous la présidence de Djiké Raymond Claude, préfet de la région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro.

Mais avant, il (le préfet) a indiqué qu’en venant prendre part à la supervision de l’installation de la municipalité de Daoukro, « nous avons une pensée pieuse pour celui qui a été le premier maire de la commune de Daoukro, le président Henri Konan Bédié, ancien président de la République, arraché à notre affection le 1er août dernier « .

Nul doute, dira-t-il, que son esprit accompagnera ces assises électives pour les emmener à bon port, je voudrais vous prier de vous lever en vue d’observer une minute de silence en sa mémoire.

 » Ce mardi 26 septembre 2023, le programme d’installation des organes des collectivités territoriales est à sa troisième étape après celles du samedi 23 septembre au siège du conseil régional et du dimanche 24 septembre à l’hôtel de ville de la commune d’Ettrokro « , a-t-il rappelé arguant :  » A chacune de ces étapes, j’ai pris mon bâton de pèlerin pour attirer l’attention des conseillers régionaux et municipaux sur cette réflexion mienne, à savoir : gagner une élection ou perdre une élection n’est pas une fin en soi ni un drame « .

Elle est plutôt, a-t-il fait observer, dans une République, le mode de dévolution du pouvoir qui est exercé par les élus au nom du peuple qui a opéré son choix ou son vote pour le renouvellement des structures et institutions.

Monsieur le maire Pr Djè Koffi Aubin, lui a-t-il dit, votre liste a été élue au terme du scrutin du 02 septembre 2023. Je vous réitère à nouveau mes chaleureuses félicitations. En faisant prévaloir la loi de la majorité, leur a-t-il appris, l’élection vous confère et confère à ceux qui sont élus le droit et le devoir d’agir pour l’intérêt général et le bien-être collectif.

« C’est le même plaidoyer que j’ai fait pour l’installation du bureau du Conseil régional et c’est le même plaidoyer que j’ai eu à faire lors de l’élection du maire et des adjoints au maire par les conseillers municipaux à Ettrokro que je réitère à nouveau ce matin (ndlr : mardi) à l’endroit de mesdames et messieurs les conseillers municipaux de Daoukro issus de la liste victorieuse et des deux listes concurrentes. Il appartient aux têtes de listes respectives du scrutin du 02 septembre dernier de transcender, de surpasser les clivages pour travailler main dans la main afin de relever les défis liés aux besoins des populations « , a-t-il rappelé.

Après la mise en place du bureau de séance et le vote, le verdict des urnes a donné les résultats suivants : Pr Djè Koffi Aubin, candidat unique à sa propre succession, a été réélu maire de la commune de Daoukro avec 40 voix sur 40, soit 100%. Konan Kouadio Evariste, candidat unique au poste de 1er adjoint au maire, a été élu 1er adjoint au maire de la commune de Daoukro avec 40 voix sur 40, soit 100%. Bédié Kouakou Guillaume, candidat unique au poste de 2è adjoint au maire, a été élu 2è adjoint au maire de la commune de Daoukro avec 39 voix sur 39, soit 100%. Kouakou Ahou Suzanne, candidate unique au poste de 3è adjoint au maire, a été élue 3è adjointe au maire de la commune de Daoukro avec 40 voix sur 40, soit 100%. Kouassi Kouassi Paulin, candidat unique au poste de 4è adjoint au maire, a été élu 4è adjoint au maire de la commune de Daoukro avec 39 voix sur 39, soit 100%. Kouassi Toussaint, candidat unique au poste de 5è adjoint au maire, a été élu 5è adjoint au maire de la commune de Daoukro avec 36 voix sur 39, soit 92,30%. Kouamé Kouassi Ambroise, candidat unique au poste de 6è adjoint au maire, a été élu 6è adjoint au maire de la commune de Daoukro avec 39 voix sur 39, soit 100%.

Après ces résultats, le tableau de l’ordre des conseillers municipaux a été remis au préfet. Qui a remis, à son tour, les attributs de maire au Pr Djè Koffi Aubin. Qui a, dans son intervention, dit merci à toutes et à tous :  » Je voudrais remercier de façon appuyée monsieur le préfet de région et monsieur le sous-préfet de Daoukro pour l’honneur qu’ils nous font de nous aider à procéder à l’installation de notre municipalité et des organes de la mairie « .

Il a exprimé sa joie en ces termes.  » Je suis d’autant plus ému que les conseillers ont accepté à l’unanimité de me renouveler leur confiance pour une mandature de cinq ans « . Il a également remercié Traoré Adam-Kolia :  » Mes remerciements vont aussi à l’endroit de monsieur le président du Conseil régional, mon très cher frère « .

Il n’a pas oublié de remercier tous les candidats à la candidature du PDCI-RDA et les autres candidats. « Je tiens également à remercier tous les candidats à la candidature de notre parti et c’est parmi ces candidats que j’ai été choisi et appuyé par le président Henri Konan Bédié avant qu’il ne décède. Je tiens aussi à remercier tous ces candidats à la candidature parce que c’est chacun d’entre eux qui a apporté les conseillers afin que nous établissions la liste des conseillers municipaux. Je tiens également à remercier tous les candidats, têtes de liste du RHDP et de N’zassa qui ont accepté de jouer le jeu de la démocratie et qui se sont associés au conseil et j’espère que c’est ensemble que nous rendrons service à la population de la commune de Daoukro « , a-t-il dit.

Et de conseiller :  » Chacun, au niveau où il se trouve avec les relations qu’il a, doit apporter sa pierre à l’édifice et non attendre d’être maire d’abord avant que les relations qu’il a ne nous servent ».

Il a terminé son propos en ces termes :  » En tout cas, je tiens à remercier le professeur Konaté Djibril et tous ceux qui l’ont accompagné ainsi que les membres de la liste N’zassa. Nous sommes tous ici pour l’intérêt de la commune. Je remercie les chefs religieux, les chefs de village et toute la population qui nous ont aidés à être élu. C’est ensemble que nous devons travailler pour avancer dans le développement de notre commune « .

Djiké Raymond Claude, clôturant la cérémonie, s’est satisfait du bon déroulement du scrutin avant de souhaiter que sous la houlette du Pr Dje Koffi, le doyen d’âge puisse toujours jouer son rôle de doyen d’âge et de conseiller municipal. Il a confié cette mandature à la bénédiction des chefs traditionnels non sans remercier tout le monde. Il a, pour finir, demandé aux conseillers municipaux de travailler sous le leadership, l’expérience et l’esprit d’ouverture du maire et de ses adjoints pour mettre en avant le développement de la commune de Daoukro.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading