AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Municipales et sénatoriales: KKP dévoile les secrets des victoires du PDCI à Yamoussoukro

6 min read
Kouassi Kouame Patrice KKP Yakro
12 / 100

Il avait été battu de façon rocambolesque aux législatives de 2021 par le RHDP conduit par le ministre Souleymane Diarrassouba. Le match retour a été cinglant. Conduisant la liste PDCI aux municipales dernières, KKP a battu le ministre Souleymane Diarrassouba. RHDP 1, PDCI 1. Et les prolongations (sénatoriales) ont été fatales au parti au pouvoir. Le PDCI n’a pas fait dans la dentelle. 70 voix contre 25 pour le RHDP. Quels ont été les secrets de cette remontée fulgurante du parti du défunt président Henri Konan Bédié ? Kouassi Kouamé Patrice (KKP) les a dévoilés.

Kouassi Kouame Patrice KKP Yakro

Le Pdci-Rda vient à nouveau de se faire respecter à Yamoussoukro. Cette autre victoire de ce samedi 16 septembre vient confirmer la détermination et l’engagement des militants et militantes à préserver le bastion du parti doyen. Après cette brillante victoire avec 70 voix pour le Pdci-Rda avec ses candidats Gnrangbé Kouacou Jean et Christophe Kacou contre 25 pour le Rhdp, le Directeur de campagne du binôme Pdci, Me Kouassi Kouamé Patrice, s’est adressé à la presse.

A l’entame de cet entretien il a fait noter que « Nous sommes aujourd’hui le samedi 16 septembre 2023. Nous venons d’avoir les résultats de la CEI concernant les élections sénatoriales à Yamoussoukro. Le Pdci a reconquis les deux postes de sénateurs à Yamoussoukro. Ce qui m’amène à avoir des mots de remerciement et une pensée spéciale pour le président Henri Konan Bédié qui a eu confiance en nous qui nous a choisis comme candidats tête de liste pour les élections municipales à Yamoussoukro le septembre 2023», a-t-il d’emblé indiqué avant de poursuivre : «  L’équipe du Pdci à Yamoussoukro, je dis bien l’équipe du Pdci-Rda à Yamoussoukro a gagné ces élections et ce soir (ndlr, samedi 16 septembre) les conseillers municipaux de Yamoussoukro comme un seul homme, 47 conseillers Pdci-Rda, 47 voix plus celle du candidat sénateur le vice-président, Kouacou Gnrangbé Kouadio Jean qui a complété ces voix à 48 sur 48 voix. C’est phénoménal, c’est sans précédent dans les annales des élections à Yamoussoukro.

J’ai donc une pensée pour le président Henri Konan Bédié qui n’est pas là aujourd’hui. Nous lui avons fait cette promesse de ramener non seulement les postes de maire au Pdci mais également les deux postes de sénateurs, c’est chose faite. Et symboliquement nous partirons à Daoukro pour lui dire monsieur le Président, missions accomplies, voilà les deux postes de sénateurs et le poste de maire que nous avons conservé à Yamoussoukro. »

Disant sa gratitude aux militantes et militants pour leur mobilisation exemplaire qui a permis d’avoir un score confortable pour les sénatoriales, il a affirmé que «Cela a pu se faire parce qu’à Yamoussoukro, il n’y a qu’un seul Pdci ; nous sommes un bloc de béton homogène et fort impénétrable. Nous en avons donné la confirmation aujourd’hui avec l’élection des sénateurs. Je remercie le maire Kouacou Gnrangbé Kouadio Jean qui m’a accompagné pendant les élections municipales et j’ai été son directeur de campagne pendant les élections sénatoriales et c’est ensemble que nous avons pu avoir cette victoire.

Je remercie mon petit frère l’honorable Konan Marius d’Attiégouakro qui a mouillé le maillot pour le Pdci une fois de plus qui a permis que nous puissions avoir à Attiégouakro sur 32 conseillers 22 conseillers. Je voudrais dire merci à tous ceux ou celles qui dans l’ombre sont intervenus pour aider le Pdci à conserver la couleur verte à Yamoussoukro», a-t-il signifié avant d’avoir une pensée spéciale pour le Président Houphouët-Boigny : « Désormais je pense que les pendules sont à l’heure à Yamoussoukro. Et nous attendons avec impatience les élections présidentielles et ensuite les élections législatives pour lesquelles nous entendons également récupérer les deux postes de Député qui ont été perdus en 2021. »

UNITE ET COHESION : SECRETS DE LA VICTOIRE

Kouassi Kouame Patrice KKP Yakro 1

Répondant aux questions des hommes de média, l’ex-premier adjoint au Maire devenu maire, KKP, de lever un coin de voile sur le secret de leurs victoires celui de la cohésion et l’unité : « Il n’y a pas d’autres secrets. Je le disais dans mon propos préliminaire que cette victoire, nous l’avons obtenue parce que nous sommes un seul Pdci à Yamoussoukro, nous formons un bloc homogène impénétrable. C’est l’unité avec mon grand frère le vice-président, l’unité avec les secrétaires de section, avec la Jpdci, l’unité avec l’Ufpdci, l’unité avec tous les organes du Pdci qui sont à Yamoussoukro et qui se sont sentis tous concernés par l’élection municipale et sénatoriale. Je ne vois pas d’autre secret que l’unité pour conserver le bastion du Pdci à Yamoussoukro. »

« LE PDCI SE POSITIONNE AUJOURD’HUI EN COTE D’IVOIRE COMME LE PARTI D’OPPOSITION DE REFERENCE. »

Se prononçant sur l’avenir du Pdci-Rda, avec le prochain congrès sans son charismatique Président, Henri Konan Bédié, Kouassi Kouamé Patrice, a indiqué : « L’avenir du Pdci, il y a une chose qui est importante, n’oubliez pas que nous sommes en deuil et je ne suis pas confortable pour parler du congrès du Pdci alors que nous n’avons pas encore enterré le Président Bédié. Je laisse le soin aux voix plus autorisées pour parler du congrès. En ce qui me concerne nous attendons la fixation la date des obsèques du Président Bédié. Et c’est après ces obsèques que nous pourrons parler du congrès», a-t-il fait cette précision avant de souligner : « Mais toutes fois, je suis confiant à la capacité du Pdci à relever tous les défis. Parce que c’est un parti résilient. Vous avez pu vous-mêmes le constater à l’occasion de ces élections. Nous sommes allés à ces élections en ayant perdu notre mentor, notre président. Et vous savez très bien toutes les tracasseries que nos candidats peuvent subir à l’occasion de ces élections et malgré cela nous avons quand même eu des résultats qui sont des résultats significatifs. Le Pdci se positionne aujourd’hui en Côte d’Ivoire comme le parti d’opposition de référence. Nous sommes le parti d’opposition de référence aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Ce n’est pas rien.»

GNRANGBE 9 juin 2020

Et de faire savoir avec force que « N’oubliez pas cela fait bientôt 24 ans que nous avons perdu le pouvoir. N’oubliez pas qu’en 2018 nous nous sommes séparés du Rhdp avec toutes les tracasseries que cela suppose, le débauchage de nos cadres et nos militants et malgré ça, après 24 ans nous sommes toujours résilients et le Pdci est toujours là vainqueur. Avec cette victoire de Yamoussoukro cela prouve que le Pdci est toujours résilient et toujours vainqueur. »

Revenant sur les élections municipales du 2 septembre, il a, répondant à la question de la main tendue aux adversaires, fait noter ceci : « Vous me donnez là l’occasion de remercier toutes les populations de Dioulabougou qui m’ont voté à l’occasion de cette élection, qui ont manifesté leur soutien à la liste Pdci. Je rappelle qu’il appartient au vainqueur de tendre la main au vaincu. Et vous savez très bien qu’au niveau du Pdci, nous avons une culture de paix, de cohésion et nous allons tendre la main à ceux qui ont été battus aux élections municipales dans le cadre du conseil municipal. C’est avec eux que nous allons élaborer des plans de développement de Yamoussoukro. Nous allons leur tendre la main et nous espérons qu’ils saisiront la main tendue. »

Ange Nicaelle LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading