AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Manipulation des résultats du Conseil régional de la Nawa : La Cei crée la confusion, les autorités saisies

4 min read
Coulibaly Kuibiert CEI
8 / 100

L’Honorable Nétro Tagbo René (vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, PDCI-RDA, opposition), a été élu président du Conseil Régional de la Nawa, à l’issue des élections générales du samedi 02 septembre 2023 en Côte d’Ivoire. Mais après la publication des premiers résultats par la CEI, d’autres résultats viennent d’être publiés sur le site de la Commission donnant toujours le candidat du PDCI-RDA vainqueur.

Les élections régionales qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire le samedi 2 septembre 2023 suscitent de vives controverses dans la région de la Nawa, située dans le sud-ouest du pays. L’Honorable Nétro Tagbo René, vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), principal parti de l’opposition, a été déclaré vainqueur des élections et élu président du Conseil Régional de la Nawa. Cependant, la Commission Électorale Indépendante (CEI) a créé la confusion en modifiant les résultats officiels après leur proclamation initiale.

Selon les résultats initiaux publiés par la CEI, Nétro Tagbo René a remporté l’élection avec 27 398 voix, soit 49,51 % des suffrages, tandis que son rival, Alain Richard Donwahi du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le parti au pouvoir, a obtenu 26 933 voix, soit 48,67 %. Cette victoire a été proclamée officiellement par la CEI le lundi 4 septembre 2023.

Mais la situation a pris un tournant inattendu lorsque la CEI a publié de nouveaux résultats sur son site officiel, modifiant les scores des candidats. Selon les nouveaux chiffres, Nétro Tagbo René a maintenant 22 584 voix (51,9 %), tandis qu’Alain Richard Donwahi a 20 911 voix (48,1 %), créant ainsi une différence de 1 673 voix. Bien que ces nouveaux résultats aient confirmé la victoire de Nétro Tagbo René, la modification des chiffres officiels a semé la confusion parmi la population et en particulier parmi les partisans du PDCI-RDA.

Cette situation a suscité de nombreuses questions au sein de la population ivoirienne. Comment la CEI a-t-elle pu procéder à de telles modifications ? Qui est responsable de la manipulation des chiffres officiels sur le site de la CEI ? Les débats ont enflé, notamment sur les réseaux sociaux, alimentant l’incertitude et l’inquiétude au sein de la population de la région de la Nawa. Etait-ce pour donner la victoire au candidat du RHDP ? Surtout qu’il y a un contentieux à cet effet au Conseil d’Etat, est-ce une façon de préparer les esprits des électeurs en réduisant les écarts pour dire qu’il n’y a pas grande différence de voix entre les deux et que le Conseil d’Etat, éliminant certains BV donne vainqueur Alain Richard Donwahi du RHDP?

De manière surprenante, depuis le dimanche 17 septembre 2023, les résultats de la région de la Nawa sont devenus inaccessibles sur le site de la CEI. Cette situation a soulevé des interrogations quant à l’identité des personnes qui agissent en coulisses pour manipuler les chiffres officiels de la CEI.

Face à cette confusion grandissante, le président élu de la région de la Nawa, Nétro Tagbo René, a pris des mesures. Il s’est rendu chez le préfet en compagnie d’une délégation de son équipe pour informer les autorités administratives et coutumières de la gravité de la situation. Cette démarche avait également pour but de prévenir d’éventuelles surprises désagréables.

Malgré cette situation complexe, Nétro Tagbo René a appelé toutes les forces vives de la région à l’union sacrée pour le développement de la Nawa. Il a également tendu la main de la fraternité à ses adversaires du RHDP, montrant ainsi sa volonté de travailler ensemble pour le bien-être de la région.

La modification controversée des résultats des élections régionales en Côte d’Ivoire a créé une confusion et suscité de vives inquiétudes au sein de la population de la région de la Nawa. La CEI doit répondre aux nombreuses questions qui entourent cette affaire et rétablir la confiance dans le processus électoral.

GRO avec Sercom

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading