AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Entretien/Guillaume Bédié, cadre du PDCI-RDA: “Les candidatures indépendantes ne peuvent pas ébranler le PDCI dans l’Iffou”

4 min read
Bedie Guillaume
10 / 100

Bédié Guillaume est un jeune cadre du PDCI-RDA. Il est conseiller municipal à la mairie de Daoukro. Dans cet entretien, il revient sur la victoire de la liste du PDCI-RDA aux élections sénatoriales du samedi 16 septembre 2023, sur l’avenir du PDCI-RDA après le décès inattendu du président Henri Konan Bédié et sur les candidatures indépendantes lors des scrutins passés.

Après les élections sénatoriales qui donnent vainqueur la liste conduite par Dr Kouadio Kpli Kouassi Delphin et Diby N’goran Béatrice, candidats du PDCI-RDA, quels sont vos sentiments ?

Effectivement, nous venons de terminer les élections sénatoriales avec la victoire de la liste du PDCI-RDA sans surprise d’ailleurs parce que comme vous le savez, dans toute la Côte d’Ivoire, il n’y a que dans la région de l’Iffou où le PDCI-RDA a gagné les cinq communes et le conseil régional. Donc, ce sont ces conseillers municipaux et ces conseillers régionaux qui ont voté pour les élections sénatoriales. Donc, c’est sans surprise que nous avons gagné. C’est avec une grande joie que nous célébrons cette victoire de la liste PDCI-RDA.

Bedie Guillaume

On vient de perdre notre papa à nous tous, je veux parler de son excellence Aimé Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, ancien président de la République de Côte d’Ivoire. Quel est l’avenir du PDCI-RDA dans la région de l’Iffou en particulier et en Côte d’Ivoire en général ?

Il faut dire que ces élections démontrent aux yeux de la communauté nationale et internationale que le PDCI-RDA demeure vivant dans la région de l’Iffou, le PDCI-RDA est dans son bastion imprenable de l’Iffou. L’Iffou est la région natale du président Henri Konan Bédié. Toutes ces campagnes qui viennent de se dérouler : municipales, régionales et sénatoriales étaient basées sur un mot d’ordre : rendons hommage au président Bédié, votons massivement le PDCI-RDA pour la mémoire du président Bédié. C’est ce mot d’ordre qui a été suivi par tous les militants. On peut donc dire que l’avenir du PDCI-RDA dans la région de l’Iffou n’est plus à démontrer. Pour nous, le PDCI-RDA vivra, vivra et vivra dans la région de l’Iffou.

Sur le plan national, les résultats sont ce qu’ils sont. On peut dire qu’on a des résultats mitigés mais tout cela obéit j’allais dire à un environnement précis qui mérite d’être analysé beaucoup plus en profondeur. On peut à première vue penser que le PDCI-RDA a reculé mais nous connaissons tout ce qui entoure ces élections, notamment : le découpage électoral, les moyens colossaux déployés par le pouvoir en place pour soutenir les candidats RHDP. On a également le problème de la CEI qui a été posé un peu partout par les candidats. Donc, pour moi, le PDCI-RDA a un avenir reluisant. Il suffit que nous puissions traverser cette période difficile, se réorganiser et aller beaucoup plus de l’avant.

On voit un peu partout des candidatures indépendantes. Est-ce qu’à l’avenir, cela ne va pas poser de problème, cela ne va pas créer une implosion au PDCI-RDA ?

Je ne pense pas parce que les candidatures indépendantes ne sont pas nouvelles. Ce n’est pas un phénomène nouveau. Même du vivant du président Henri Konan Bédié, nous avions pu observer ce phénomène. Donc, ce n’est pas ce qui peut ébranler le PDCI-RDA. Toujours est-il que nous arrivons soit à gagner les élections ou à nous entendre une fois les élections terminées. Donc, il n’y a pas d’implosion à prévoir au niveau du PDCI-RDA, mais bien au contraire, la disparition de notre leader incontesté, le président Henri Konan Bédié va consolider le parti et va certainement nous permettre de rebondir. C’est notre souhait et notre prière pour que cela puisse arriver.

Il y a quelques personnes qui se sont mises dans cette affaire de candidatures indépendantes. Avez-vous un appel à leur endroit pour qu’elles puissent regagner le PDCI-RDA ?

Je pense qu’il n’y a plus d’appel à lancer puisqu’avant même les élections, ces candidats ont retiré leurs candidatures au profit de la liste PDCI-RDA. Donc, par militantisme, c’est quelque chose qui est arrivée. Donc, il n’y a pas véritablement de message à lancer à leur endroit puisqu’ils ont compris la nécessité d’aller pour le PDCI-RDA. 

Réalisé par C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading