AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Stade Laurent Pokou de San Pedro : Une entreprise ivoirienne a contribué à sa construction

3 min read
5947d585 a399 42ca 9773 26b9f7ddd775
9 / 100

Dans le cadre de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, les stades Charles Konan Banny de Yamoussoukro, Amadou Gon Coulibaly de Korhogo et Laurent Pokou de San Pedro ont été construits.

Après la réception des stades de Yamoussoukro et de Bouaké avant celui de Korhogo, le ministre des Sports, Paulin Claude Danho a procédé à la livraison du stade de San Pedro, le vendredi 8 septembre dernier en présence des autorités administrative, coutumières de la région, des parents de Laurent Pokou et des anciennes gloires vainqueurs de la CAN Sénégal 92.

5947d585 a399 42ca 9773 26b9f7ddd775

A cette occasion, une information a donné lieu à une salve d’applaudissements et un sentiment de fierté des nombreux invités.

En effet, lors de sa prise de parole, Boubacar Diabaté a révélé que « sur les stades qui sont en construction, c’est le seul qui a été réalisé en collaboration avec une entreprise ivoirienne. Nous sommes une jeune entreprise citoyenne appartenant au groupe Snedai et nous sommes associés à un grand groupe chinois, le 4ème groupe chinois pour réaliser cet édifice de belle facture. Il faut faire confiance aux nationaux », a dit avec joie, le Directeur Général de OMNI TRAVAUX.

Selon lui, cette expérience permet de dire qu’il faudra désormais compter avec les Ivoiriens.

« Il faut qu’on fasse confiance aux nationaux et c’est la dynamique du gouvernement, appuyer les champions nationaux. C’est ce à quoi nous nous évertuons. Nul n’est prophète chez soi, mais nous voulons faire mentir cet adage-là, qu’en Côte d’Ivoire, des Ivoiriens peuvent construire des édifices de haut niveau ».

Auparavant, il a salué ce partenariat dont la Côte d’Ivoire profitera.

« Il y a eu un transfert de technologie et de compétence. Ce qui est bien avec ce partenaire chinois, contrairement à une image qui est répandue, 80% du personnel étaient du personnel ivoirien. La jeunesse locale a pu avoir du boulot. Ils ont été formés, ils sont montés en compétence, ce sont des personnes qui peuvent, aujourd’hui, aller travailler sur d’autres chantiers. Comme on sait que le pays est en construction, c’est un bénéfice pour le pays », a-t-il ajouté.

Pour finir, le DG Boubacar Diabaté a exprimé la fierté de son groupe et de l’ensemble du personnel pour leur contribution qui positionne la Côte d’Ivoire en matière de construction d’infrastructures sportives de haut niveau.

« C’est une fierté pour les Ivoiriens. Dans une autre vie, j’ai participé à la construction de stades qui ont abrité la CAN et je peux dire que, aujourd’hui, la Côte d’Ivoire n’a pas à rougir parce qu’on a des stades de belle facture avec la dernière technologie. Nous avons des pistes d’athlétisme et une pelouse aux normes FIFA. C’est toute cette technologie qu’on doit maintenir pour garder ces édifices en état de compétition ».

TZ

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading