AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Après les régionales/Ahoussou Jeannot : «Ce n’est qu’un combat de perdu, la guerre n’est pas perdue, la vraie guerre, c’est…»

4 min read
0df6240f f528 4fc0 b93a b1e951c4ad1a
8 / 100

Jeannot Ahoussou-Kouadio a fait des promesses pendant la campagne pour la régionale aux populations du Bélier. Malgré sa défaite, il veut les réaliser. Ainsi, le Président du Sénat a visité le chantier de réhabilitation de la préfecture de Toumodi, qui a connu des dommages importants suite à une tornade en 2016, le samedi 09 septembre 2023.

Une semaine après sa défaite aux élections régionales, le candidat du Rhdp, la tête haute, était sur les traces de cette importante infrastructure pour la région. Cela, pour tenir une de ses promesses de campagne. Jeannot Ahoussou-Kouadio, au terme de cette visite chantier constitué d’un bâtiment R+1 avec 16 bureaux, selon l’entrepreneur N’drin Jacob N’guessan, s’est prêté aux questions des hommes de média.

Répondant donc à ceux-ci, il a fait remarquer tout de suite que «ce bâtiment a été redimensionné, à l’époque pour une préfecture de département, aujourd’hui Toumodi est une capitale de région, nous sommes venus constater le chantier et nous allons introduire auprès du Président de la République une demande supplémentaire afin que des bureaux complémentaires puissent être construits pour abriter une préfecture de région. Nous avons pris des engagements fermes aux yeux des populations. Malgré nos résultats, et pour l’amour que nous avons pour nos parents, nous allons continuer à travailler pour eux. Nous sommes à leur disposition.»

Et de poursuivre pour dire qu’«en dehors de la politique, il y a le bien-être des populations qui doit préoccuper les uns et les autres. Et le Président de la République fait de ce bien-être des populations son cheval de bataille. C’est cette politique profonde pour la Côte d’Ivoire, quand il parle de la Côte d’Ivoire solidaire, cela doit pouvoir résonner dans toutes les régions de Côte d’Ivoire quelques soient leurs opinions politiques, leurs appartenances politiques, on travaille pour tous les ivoiriens… », a-t-il tenu à préciser avant d’annoncer la construction d’une Agora à la place Gabriel Tiacoh dont les travaux démarreront en 2024 et la réhabilitation du foyer Allah Thérèse, pour le rendre plus digne pour la région.

 «CONTINUER LE COMBAT, LA TÊTE HAUTE »

Disant sa joie de voir les travaux avancer à grands pas (le bâtiment sera livré à la fin du mois de septembre selon l’entrepreneur), il a traduit sa gratitude aux populations qui ont cru en son programme avant de signifier ceci : « Ce n’est qu’un combat de perdu, mais la guerre n’est pas perdue. La vraie guerre c’est la lutte contre la pauvreté ; la vraie guerre c’est la lutte contre la misère ; la vraie guerre c’est la lutte contre la déchéance morale et sociale. Et nous sommes prêts et debout pour continuer le combat la tête haute. La vie politique n’est pas linéaire ; la trajectoire d’un homme politique n’est pas linéaire. Le président Félix Houphouët Boigny a perdu les élections en 1946 ; ainsi va la vie politique et nous allons continuer. Mitterrand a perdu deux fois les élections présidentielles, la troisième fois c’était la bonne ; il faut espérer», s’est-il prononcé sur sa récente défaite à l’élection du président du Conseil régional du Bélier.

DES ELECTIONS SENATORIALES APAISEES

Après avoir fait connaître ses réels sentiments suite aux régionales, le désormais candidat aux sénatoriales pour le compte du Rhdp, dans le Bélier, s’est prononcé sur cette échéance du samedi 16 septembre prochain.

« Nous devons aller aux élections sénatoriales, que tout soit apaisé. Et celui qui perd qu’il reconnaisse qu’il a perdu. J’ai perdu, j’ai reconnu que j’ai perdu, on les accompagne», a-t-il souhaité avant de réitéré sa disponibilité pour ses parents dont il reste à l’écoute pour d’éventuels soucis.

Mettant en confiance les populations du Bélier, Jeannot Ahoussou-Kouadio dira : «(…) Que les parents viennent nous solliciter s’ils ont des problèmes, qu’ils viennent nous dire, nous sommes proches du Président Alassane Ouattara qui veut bâtir une Côte d’Ivoire belle, forte dans cette région et de la Sous-région ouest africaine qui est en proie à des djihadistes, à des coups d’Etat, mais nous, nous devons aimer et protéger la Côte d’Ivoire, servir la Côte d’Ivoire avec amour, passion et dévouement. »

Comme lui, Touhou Godefroy, secrétaire général de préfecture, et plusieurs personnalités présentes ont marqué leur reconnaissance au Chef de l’Etat pour cette œuvre qui viendra redonner un environnement de travail sain au corps préfectoral.

Ange N. LYRANE

About The Author