Aka Veronique 20230905 WA0059

Région du Moronou/Après sa victoire, Aka Véronique: «Ma joie est triste !» Le pan majeur de son prochain quinquennat

7 / 100

Nouvellement élue présidente du Conseil régional du Moronou, Aka Véronique épouse Bra Kanon, a animé une conférence de presse, mardi 5 septembre 2023, à sa résidence de Cocody-Attoban, pour donner ses impressions par rapport à sa victoire à l’issue des élections locales du 2 septembre dernier.

Dans son propos liminaire, Aka Véronique a commencé par rendre grâce à Dieu avant d’adresser des remerciements aux populations du Moronou qui lui ont fait confiance en la portant à ce poste.

« Après la proclamation officielle, par la CEI, de notre victoire aux élections régionales du Moronou, nos pensées, mon équipe de campagne, le PPA-CI et moi, vont particulièrement à l’endroit du Tout-Puissant, Miséricordieux. Nous lui rendons grâce avec ferveur!

 Nous voudrions adresser nos très sincères remerciements et notre grande reconnaissance à la vaillante et brave population du Moronou, pour sa mobilisation exemplaire.  Da da mo ! », a dit celle que les gens surnomment désormais « La Tombeuse d’Affi N’guessan Pascal » ou l’Abla Pokou du Moronou.

Poursuivant, elle a dédié son élection à la tête du Moronou aux récents illustres disparus de son parti, le PDCI-RDA, notamment à l’ex-chef d’Etat ivoirien, Henri Konan Bédié.

 »En ce moment historique, mes pensées vont respectueusement vers mon père, notre leader politique, le président Henri Konan Bédié, lui qui m’a pratiquement forcée la main pour m’emmener à prendre part à cette élection. J’aurais tellement voulu lui remettre cette victoire. Mille fois hélas ! », a-t-elle signifié avec regret.

Et d’ajouter,  »Je pense aussi à notre coordonnateur des vice-présidents du PDCI-RDA, le général Gaston Ouassénan Koné et à toi mon fils bien aimé Bra Kanon Stéphane Kapoua, que dire sans couler des larmes ! La douleur est intense, ma joie est triste !  Je vous dédie cette victoire, la victoire du PDCI-RDA et prie pour le repos éternel de vos âmes ».

Pour terminer, Aka Véronique est revenue sur le pan majeur de son prochain quinquennat de gestion de la région.

Elle a promis de faire du Moronou, si le budget le lui permet, une vitrine de l’entrepreneuriat.

Ce qui passera, selon elle, par une politique de formation professionnelle, la promotion de l’école de la deuxième chance de sorte que les populations arrivent toujours à se reconvertir pour pratiquer les activités à leur portée ou du moins les opportunités qui s’offrent à elles sur place dans la région.

Vagoné Dry-Bi