AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Municipales à Yopougon : Dia Houphouët (PDCI) et Michel Gbagbo (PPA-CI) disent non à « un hold-up électoral » en 12 points

3 min read
IMG 20230903 WA0112
10 / 100

Tous deux candidats à l’élection communale du 2 septembre à Yopougon,  Yohou Augustin Armand Dia Houphouët (PDCI-RDA) et Koudou Michel Gbagbo (PPA-CI) ont animé de façon conjointe une conférence de presse, au quartier Sicogi-Las Vegas, dimanche 3 septembre 2023, pour protester contre les résultats du scrutin, quelques heures après leurs proclamations.

Voir ci-dessous, l’intégralité de leur propos liminaire qui rejette en bloc ces résultats provisoires et qui invite les populations à s’apprêter en attendant un éventuel mot d’ordre pour faire barrage à un hold-up électoral inacceptable et injustifiable.

IMG 20230903 WA0112
Municipales à Yopougon : Dia Houphouët (PDCI) et Michel Gbagbo (PPA-CI) disent non à "un hold-up électoral" en 12 points 7

« Citoyens et Citoyennes

Population de Yopougon

A l’issue des élections municipales qui se sont déroulées le samedi 2 Septembre 2023, la Commission Électorale Indépendante (CEI ) a proclamé les résultats provisoires donnant le candidat du RHDP, Adama Bictogo vainqueur avec le score de 44,32% du suffrage exprimé.

1. Les candidats du PDCI-RDA et du PPACI rejettent en bloc les résultats provisoires proclamés par la CEI. En effet, les énormes irrégularités qui ont entaché le bon déroulement du scrutin n’ont pas permis aux électeurs d’exprimer leur vrai choix.

2. Des cartes d’électeurs ont été distribuées à des non ayant-droits pour participer au vote dans plusieurs bureaux de vote sur l’ensemble du territoire de Yopougon.

3. De violentes répressions accompagnées par de nombreuses menaces verbales ont été proférées contre les représentants de bureaux de vote et les superviseurs des candidats de l’opposition.

4. C’est dans ce contexte de tension et de psychose généralisée que des bureaux de vote ont vu leurs ouvertures aux environs de 13 heures pour les fermer à 17 heures, empêchant de nombreux électeurs d’accomplir leur acte civique.

5. Tout cela n’est pas de nature à rassurer les candidats qui ont pris part aux élections municipales ainsi que les électeurs sur la crédibilité des résultats proclamés par la CEI.

6. Les résultats attribués aux différents candidats ont été savamment étudiés avec la complicité de la CEI, créant ainsi la confusion dans l’esprit de nos électeurs.

7. Au vu des nombreuses irrégularités constatées çà et là, et de tout ce qui précède, il convient de condamner fermement et sans équivoque toutes tentatives de voler la victoire de l’opposition en proclamant le candidat du RHDP vainqueur de ces élections.

8. Les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI, conscients des enjeux que représentent les élections municipales à Yopougon s’obstinent contre les actes belliqueux, sources d’une future crise poste électorale et la tentative de passage en force du RHDP à Yopougon.

9. Cet hold-up électoral n’est ni acceptable ni justifiable.

10. Les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI rejettent ces  résultats qui frisent une violation flagrante des principes élémentaires de la démocratie.

11. Les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI invitent à la création d’une Commission d’enquête  internationale pour enquêter sur toutes les fraudes orchestrées par le RHDP à Yopougon.

En tout état de cause, les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI n’accepteront pas les résultats proclamés et prendront toutes leurs responsabilités à compter de cet instant même.

12. Les candidats du PDCI-RDA et du PPA-CI invitent l’ensemble des populations, des militants et sympathisants des partis politiques du PDCI-RDA et du PPA-CI à se tenir debout, mobilisés et à rester à l’écoute des prochains mots d’ordre qui seront donnés ».

Vagoné Dry-Bi

About The Author