AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Présentation des candidats du PDCI à Daoukro: Ouassenan Koné met en mission les chefs traditionnels, les jeunes et les femmes

7 min read
52f60df6 ac74 41a3 823b 26753a8448b1
11 / 100

Le Général Gaston Ouassenan Koné, vice-président du PDCI-RDA, coordonnateur des activités des vice-présidents dudit parti, émissaire de Son excellence Aimé Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, ancien président de la République de Côte d’Ivoire, était, le dimanche 30 juillet 2023, à la maison réhabilitée du PDCI-RDA de Daoukro. Il y était pour présenter et investir les trois candidats du PDCI-RDA aux élections locales et inaugurer la maison réhabilitée dudit parti.

Il avait à ses côtés Allah Kouadio Rémi, Véhi Bernard, Gnrangbé Kouadio Jean, Kouamé Kra Joseph, Bobi Assa Émilienne, Léopoldine Coffi Tiézan, tous vice-présidents et plusieurs autres cadres du PDCI-RDA.

A cette occasion, N’goran Duhamel, président du comité d’organisation, a rendu un vibrant hommage au président Henri Konan Bédié qui, malgré vents et marées, a tenu et bien tenu le gouvernail du PDCI-RDA.

« Que Dieu Tout Puissant lui donne encore la force, la sagesse, la clairvoyance de continuer cette œuvre de Félix Houphouët-Boigny, symbole du travail de mille générations », a-t-il prié pour lui.

L’honorable Bessin Koffi Maurice, député d’Ettrokro-Samanza, a, au nom des délégués de l’Iffou, rendu honneur au cadet des candidats, à savoir : Kouamé Issouf avant de demander à ses parents d’être attentifs et d’écouter religieusement les émissaires du président Henri Konan Bédié.

Véhi Bernard, représentant Pr. Maurice Kakou Guikahué, patron de la cérémonie, a exhorté les populations à voter pour les candidats du PDCI-RDA.

« Vous savez, la politique, qu’elle soit en Afrique ou en Europe, elle obéit à des principes. Le premier des principes, c’est que chaque parti a sa base, a son bastion. Le bastion du PDCI-RDA, c’est ici le Centre mais particulièrement ici dans l’Iffou. Ne nous faisons pas de complexe. Le Nord, c’est le bastion d’un autre parti. Je vais vous donner un exemple. La région de Corinthe qui est la région d’origine de Chirac a toujours voté pour Chirac, pour le parti de Chirac. Quand Chirac est parti et que François Hollande est venu au pouvoir, François Hollande est de la même région de Corinthe. La population a voté pour François Hollande. Ne nous faisons pas de complexe. La population de l’Iffou doit voter pour tous les candidats du PDCI-RDA. Nous n’avons pas de réflexions à faire. Ne vous faites pas complexer par le discours de développement. Est-ce que le développement est nouveau ici dans cette région ? Est-ce que le goudron qui a quitté Abidjan pour arriver ici, c’est maintenant que c’est arrivé ? Est-ce que l’électricité qui est ici, l’eau, c’est maintenant que c’est arrivé ici ? Alors, on parle de quoi ? Le développement commence d’abord par la formation. Tous les cadres qui animent les partis aujourd’hui et qui parlent de développement, qui les a formés ? Ce n’est pas le PDCI-RDA ? Ce n’est pas Houphouët-Boigny ? Alors, le moment viendra où on va parler mais aujourd’hui, on est venu vous inviter à faire en sorte que le président Bédié n’ait pas honte. Avant qu’on aille parler à l’Ouest, au Nord, au Sud, il faut que l’exemple soit donné dans le Centre. Les cinq régions du Centre avec autant de maires doivent être remportées par le PDCI-RDA », a-t-il dit.

Quant à Gnrangbé Kouakou Jean, parrain de la cérémonie, il a parlé aux secrétaires généraux de section et a partagé son expérience avec eux en tant que secrétaire général de section en 1990. « Secrétaires généraux de section, ces élections  sont les vôtres. C’est vous qui êtes à la base. Vous devez aller voir les électeurs, faire la proximité, aller dans les villages, dans les hameaux pour parler de nos candidats qu’on va vous présenter tout à l’heure. Le président Bédié a écouté tout le monde et il a choisi les candidats. A nous d’aller les valoriser auprès de nos électeurs. C’est vrai, il y a des enchanteurs qui viendront vous proposer de l’argent pour que vous les voter. Au PDCI, nous avons notre dignité. Gardez cette dignité. Prenez l’argent. Gardez la dignité et allez-y voter pour les candidats que le président Bédié a désignés « , a-t-il conseillé, non sans louer les qualités et vanter les mérites desdits candidats.

A la prise de parole de Léopoldine Coffi, co-présidente de la cérémonie, elle a fait connaître aux candidats qu’ils seront plébiscités, exhortant les jeunes, les femmes et les hommes à sortir massivement pour aller voter ou pour aller surveiller les urnes.

Après quoi, le Général Gaston Ouassenan Koné, représentant le président Bédié, a confié une mission spéciale aux chefs traditionnels, celle de parler à leurs enfants à l’effet d’arrêter de faire honte au président Bédié. Il a invité les jeunes et les femmes à faire en sorte que Traoré Adam-Kolia, Djè Koffi et Kouamé Issouf soient élus ou réélus à 100% avant de leur prodiguer des conseils.

Pour finir, il les a présentés aux populations avant de les investir.

Tout à tour, les trois candidats ont exprimé leurs reconnaissances à chacun et à chacune avant de promettre revenir avec la victoire au soir du 02 septembre 2023.

Notons qu’au cours de cette cérémonie, la maison réhabilitée du PDCI-RDA de Daoukro a été inaugurée.

C.K

Correspondant régional 

About The Author