f7ccf3fd 4dca 4b9a 8495 80b99e396183

Education dans le Bélier: Un collège de proximité pour 160 élèves inauguré, Ahoussou lance un appel à Mariatou Koné

13 / 100

Le Collège moderne de Boniankro, dans la Sous-préfecture de Yakpabo-Sakassou, dans le département de Tiébissou, a été inauguré par Jeannot Ahoussou-Kouadio, Président du Sénat en présence de Jean Christophe Belliard, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, le mercredi 19 juillet 2023.

Ce sont des populations de la Sous-préfecture et singulièrement de Boniankro, très heureuses de voir ce rêve se réaliser, qui se sont mobilisées pour accueillir les hôtes du jour. Malgré les intempéries qui rendent les routes impraticables, ces temps-ci, personnalités politiques et administratives ont bravé toutes les difficultés liées à l’état de la route pour apporter le bonheur auxdites populations.

C’est dans cette joie des grands jours que cadres et populations réunies au sein des mutuelles de développement ont traduit leur gratitude à l’Ambassadeur de la France près la Côte d’Ivoire, Jean Christophe Belliard, pour le choix porté sur leur localité pour la construction du collège moderne dans le cadre du Contrat de désendettement et développement (C2D).

Avec ces populations, le Sénateur élu du Bélier, Jeannot Ahoussou-Kouadio, Président du Sénat ivoirien, a salué la vision du Président de la République pour l’école ivoirienne.

 « Vous savez, l’éducation des enfants a une place de choix dans le cœur d’Alassane Ouattara. Dans cette politique de la Côte d’Ivoire solidaire avec les collèges de proximité, il s’agit de permettre aux enfants de ne pas aller à plus de 5 km de leur lieu d’habitation. De même, dans le domaine de la santé publique, dans un rayon de 5km, il y a partout sur tout le territoire ivoirien, des centres de santé ruraux», a-t-il fait noter.

Puis de se tourner vers la France et dire : « Je voulais saluer la France notamment l’ambassadeur de France à travers le contrat de désendettement et de développement C2D qui est une innovation majeure en termes de financement de projet.» Avant de souligner que «les dettes de la Côte d’Ivoire à l’endroit de la France sont reconverties pour développer la Côte d’Ivoire. On paye la dette mais ça sert à des objectifs majeurs de développement. L’école ayant pris beaucoup de retard en Côte d’Ivoire compte tenu des crises successives, là je pense qu’à l’horizon 2025, nous allons rattraper le Gap et relever le niveau intellectuel de nos enfants afin qu’ils puissent aller compétir dans le monde.»

Il a ensuite lancé un appel à la ministre de l’Education nationale pour un effort supplémentaire pour affecter le maximum d’enseignants pour combler le déficit de personnel enseignant dans la région. «A l’endroit de la ministre Mariatou Koné, dira-t-il, qu’elle affecte le maximum d’enseignants ici pour combler le déficit d’enseignants d’autant plus que les infrastructures sont là ; les logements des maîtres que les professeurs viennent, ils sauront où dormir. »

Construction et équipements financés sur les ressources du C2D, l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean Christophe Belliard fera savoir que cet établissement secondaire flambant neuf hébergera 160 élèves dès la rentrée prochaine.

Selon lui, «l’idée étant que les écoles ne soient trop loin du domicile. Je crois qu’il y a une règle en Côte d’Ivoire, que les enfants soient à moins de 5 km de leur établissement. Ce qui permet de réduire le temps, le trajet, la fatigue ; et donc relève la performance. Il y a 160 enfants qui n’auront plus besoin de courir, à venir de loin pour cet très outil… »

A.N. LYRANE

Verified by MonsterInsights