AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Préparation de la 2ème Table Ronde du Plan Directeur du Corridor d’Aménagement de l’Anneau de Croissance de l’Afrique de l’Ouest

2 min read
preparation de la 2eme table ronde du plan directeur du corridor damenagement de lanneau de croissance de lafrique de louest
cacao
LOME, Togo, le 19 juillet 2023 -/African Media Agency (AMA)/- Lomé a abrité le 18 juillet 2023, la première étape des missions de plaidoyers, en vue de la 2ème Table ronde des bailleurs de fonds.Les travaux ont été présidés par le Directeur de Cabinet du Ministre togolais de la Planification du Développement et de la Coopération, Essohanam EDJEOU. Il avait à ses côtés le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA à Lomé, Aminata Cira LO PAYE et Kaoru TAKAHASHI, la Conseillère à la planification stratégique des projets financés par le Japon, représentant l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).  Les représentants des institutions internationales et régionales, les Partenaires Techniques et Financiers et les points focaux et experts pays ont également pris part à la rencontre.
Le Directeur de Cabinet s’est réjoui du choix du Togo pour abriter la première étape des missions de plaidoyers et souhaité « bénéficier davantage de financement, lors de la 2ème table ronde prévue en novembre 2023, afin d’optimiser les progrès réalisés par le Togo ».
cacao 2
Le Représentant Résident de la Commission à Lomé a, pour sa part, salué l’implication des Etats, de la JICA et de la BOAD dans la mobilisation des ressources et la mise en œuvre des projets du Plan Directeur du Corridor pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO) depuis la 1ère table ronde tenue à Abidjan en 2019.Pour rappel, le Plan Directeur du CACAO couvre 5 Etats à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo, avec plus de 119 projets à financer.  Le Plan directeur du CACAO définit un schéma équilibré de développement économique entre les régions des pays concernés par le projet afin de promouvoir la croissance économique en Afrique de l’Ouest, sur la base des potentialités des secteurs économiques identifiés et des ressources disponibles.Elaboré sur la base de 4 pays de la sous-région, en l’occurrence le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Ghana, ce plan a été ensuite étendu au Bénin. Le financement pour sa bonne exécution planifiée sur 20 ans est estimé à 23 milliards de dollars, selon la Commission de l’UEMOA.Distribué par African Media Agency pour l’UEMOA.Source : African Media Agency (AMA)

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading