d621e3a5 faad 4217 b9be 63944fc90507

Fête des parents à Marcory/Aby Raoul (PDCI) se lâche, allusion faite à Tchagba Laurent (RHDP): «On te dit de venir faire palabre avec moi et toi, tu dis président, président…»

11 / 100

Discours complet tenu par le Député-Maire Aby Raoul, lors de la fête des Parents au Terrain Aby Raoul de Marcory, le samedi 8 juillet 2023.

Je vais vous dire tout simplement que ça fait 10 ans et quelques mois puisque vous m’avez donné le pouvoir ici à Marcory en mars 2013, nous sommes en juillet 2023. On vous confie le pouvoir, parce que le pouvoir appartient au peuple et c’est le peuple qui donne le pouvoir. Je le répète, c’est le peuple qui donne le pouvoir ; on n’envoie pas quelqu’un pour prendre le pouvoir. C’est vous qui décidez.

Alors, je vous avais dit, avant de me confier le pouvoir, que je vais prendre 65 engagements et je vais me donner 15 objectifs, que j’ai traduits en projets. Et il est bon, après 10 ans que je vous rende compte de ma gestion, de ce que j’ai fait et de ce que je n’ai pas fait. Je ne sais pas si tous les Maires le font mais dans le jeu démocratique, il est bon, à un moment donné, qu’on arrête pour faire le bilan. Il y a un mois, nous avons convoqué la presse et nous avons fait ce bilan. Durant 2 heures d’horloge, nous avons défini les 12 projets, nous avons dit ce que nous avons fait. Et aujourd’hui, il est de rappeler à l’assistance, l’essentiel de ce que nous avons fait.

Pour vos enfants, je voudrais rappeler que quand vous nous avez donné les rênes de cette Mairie, nous n’avons licencié aucun enfant de Marcory. Lorsqu’on nous demandait de licencier entre 200 et 300 personnes pour équilibrer les comptes de la mairie, j’ai estimé que les enfants qui étaient à la mairie sont les enfants de Marcory. Et que le budget de la mairie pouvait soutenir cela. Il suffisait de ne plus faire certaines dépenses pour garder ces enfants. Le salaire minimum qui était de 60 000 frs, nous l’avons relevé à 120 000 frs. Ce sont des choses vérifiables à la mairie, ce n’est pas une vue de l’esprit, comme certains le pensent.

Quand je prenais fonction à la mairie, les salariés n’avaient pas d’assurance. Nous leur avons donné une assurance maladie.

Quand tu es malade on te soigne gratuitement.

  • Tous les directeurs ont tous des voitures, des 4×4
  • La seule chose que nous n’avons pas pu faire, c’est de donner à Marcory une Mairie digne mais nous n’avons pas pu trouver de terrain. Il y a un an que nous avons trouvé un terrain à Biétri de 7 000 m2 et nous allons bâtir le plus bel hôtel de ville que la Côte d’Ivoire n’a jamais connu. Je suis qualiticien et le qualiticien dit ce qu’il va faire, il écrit ce qu’il fera et il fait ce qu’il a dit qu’il va faire. C’est mon seul regret.
  • Aide aux femmes c’est 300 000 000 frs, cette somme passe à 500 000 000.

Ce sera la banque des femmes.

  • Les enfants qui vont à l’école au nombre de 500 reçoivent 150 000 000 frs, ce qui passe à 200 000 000.
  • Pour la formation de vos enfants qui était à 25 000 000 frs passe à 30 000 000  frs
  • Les jeunes qui étaient aussi à 25 000 000 frs passent à 30 000 000 frs
  • 1000  permis par an, soit 5000 permis
  • Le goudron d’aliodan, c’est Aby Raoul 
  • Le marché d’Aliodan, c’est Aby Raoul

Ici à Marcory, on a eu des députés, des sénateurs qui étaient proches du pouvoir, aujourd’hui ils viennent plaider le cas d’un candidat, ça Marcory n’aime pas foutaise. Ce qu’ils n’ont pas réussi à faire faire à l’Etat, ce n’est pas quelqu’un d’autre qui va le faire.

Ils sont défaillants, ils sont défaillants, c’est à cause de leur faillite qu’on a mis quelqu’un d’autre pour les remplacer.  Les bitumes que vous voyez, à Marie Koré, Résidentiel, c’est la Mairie qui les a réalisés. Le président Ouattara nous a beaucoup aidés. Au Résidentiel et en zone 4. Je voudrais qu’on fasse une petite acclamation pour le président Ouattara. Parce que je vais lever l’équivoque, il y en a qui viennent vous dire que si tu n’es pas RHDP, si tu es élu, le président Ouattara ne peut pas t’aider.

C’est faux, parce qu’en 10 ans ce Monsieur m’a aidé. Ce que le Président a prévu pour Marcory, si tu es Aby Raoul, tu n’es pas Aby Raoul, il va le faire parce que c’est un homme de parole. Donc il n’a rien à faire dans notre affaire d’élection locale. Laissez le nom de Ouattara dans notre affaire d’élection locale. On dit c’est garçon contre garçon, qu’ils enlèvent le nom du président là-dedans ! (Ovations).

On te dit de venir faire palabre avec Aby Raoul et toi, tu dis président, président. Le Président a quoi à voir dedans ?

Moi Aby Raoul, j’ai été Directeur de Campagne d’Alassane Ouattara pendant 2 mandats en 2010 et 2015. Tu n’étais pas là et puis on m’a choisi ? Tu étais où ? Moi, j’étais leur chef, j’étais leur patron, le coordonnateur du RHDP. Si aujourd’hui j’étais resté RHDP, j’aurais un candidat contre moi ? Un garçon qui va faire palabre avec un autre garçon et qui dit Président, Président, est-ce que c’est garçon, celui-là ? Est-ce que depuis que je vous parle, j’ai parlé de Bédié ? Pourtant tout le monde sait Bédié c’est mon Papa et Ouattara mon oncle. Est-ce que depuis que je vous parle, j’ai parlé de Gbagbo ? (le public répond non). Et pourtant quand on me voit, je ressemble à Gbagbo.

Il ne faut pas qu’ils vous effrayent avec le nom de Ouattara, toujours Ouattara, Ouattara. Le Président Ouattara, je suis son bon petit aussi. Donc si vous les voyez, dites-leurs de dire ce qu’ils vont faire pour Marcory et laisser le nom de Ouattara tranquille.

Propos retranscrit par LS

Verified by MonsterInsights