776efe20 85fd 4d7c 8e72 50ce1c7b5f28

Côte d’Ivoire: Le Pôle Pénal Économique et Financier a ouvert ses portes, Sansan Kambilé et ESSO Blanche expliquent les enjeux

48 / 100

Jean Sansan Kambilé,  à la journée portes-ouvertes du Pôle Pénal Économique et Financier, «La création de cette juridiction répond à l’ambition de la Côte d’Ivoire de mener une lutte implacable contre la criminalité économique et financière. Après trois ans de fonctionnement, nous pouvons être satisfaits des progrès accomplis», a déclaré le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, à  la première édition de la Journée Portes Ouvertes du Pôle Pénal Économique et Financier, tenue le jeudi 6 juillet à Abidjan Cocody, au siège de ladite  institution. Pour le patron de l’appareil judiciaire  ivoirien,  la juridiction constitue un véritable indicateur de bonne gouvernance rassurant les investisseurs.

Le Pôle Pénal Économique et Financier qui a une part dans la mise en œuvre des actions du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, se doit d’œuvrer à une plus grande accessibilité de ses services. Cependant, la complexité des procédures et la technicité des infractions relevant de la compétence du Pôle Pénal Economique et Financier, nécessitent des sessions fréquentes de renforcement des capacités des équipes d’instruction, de parquet et de jugement, explique-t-il.

Il reconnait l’apport inestimable des équipes de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale et de l’Unité de Lutte contre le grand Banditisme, pour la lutte contre la drogue et la délinquance financière.

L’Etat du Qatar aura permis la formation de la première vague de magistrats aux enquêtes financières et économiques, lesquels ont par la suite rendu opérationnel le Pôle Pénal Economique et Financier.

C’est alors que le Grade des sceaux reconnait l’appui constant et inestimable des partenaires techniques et financiers tels que l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la Drogue et le Crime, la GIZ et Expertise France. Et là, « pour leur soutien au Gouvernement ivoirien dans ce cadre, ainsi que dans la mise à disposition de divers outils techniques nécessaires au bon fonctionnement de cette juridiction.

776efe20 85fd 4d7c 8e72 50ce1c7b5f28
Côte d’Ivoire: Le Pôle Pénal Économique et Financier a ouvert ses portes, Sansan Kambilé et ESSO Blanche expliquent les enjeux 3

Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire peut s’enorgueillir de disposer d’une juridiction spécialisée dont les membres sont des professionnels hautement qualifiés et engagés pour le développement juridique, social et économique de notre pays », dira le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme et d’ajouter : « Lutter contre la corruption en particulier et les infractions économiques en général, participe à la protection des populations contre les nouvelles menaces facilitées par les Technologies de l’information et de la communication et un monde interconnecté. Cela participe également à la stabilité de l’économie nationale.  

Du reste, les progrès accomplis par le Pôle ont été salués au cours de l’Évaluation Mutuelle qui s’est achevée en mai 2023 », une déclaration de haute  portée en présence de hautes autorités, dont   la  Présidente de la Cour de Cassation ; du Président du Conseil d’Etat, du Président de la Cour des Comptes,  l’Inspecteur Général des Services Judiciaires et Pénitentiaires ; des  Chefs de Cour et des Parquets Généraux près lesdites Cours, des Présidents des Tribunaux de Première Instance et les Procureurs de la République près lesdits Tribunaux; des Officiers généraux de l’Armée, de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale…

Les différentes éditions de cette Journée portes-ouvertes permettront aux acteurs judiciaires et usagers, de comprendre le fonctionnement du Pôle, en vue de la facilitation de l’accès à l’information et de l’échange d’expérience avec d’autres professionnels.

« Aujourd’hui, le Pôle s’ouvre », la présidente

Pour la présidente du pole pénal économique et financier, Madame ESSO Blanche ; l’institution qu’elle dirige est une  juridiction pénale spécialisée de première instance composée de magistrats rompus à la lutte contre la criminalité économique et financière. «En tant que Présidente, je suis fière de l’expertise et du professionnalisme de mon équipe formée par Monsieur le Garde des Sceaux, l’Etat du Qatar, Expertise France, l’ONUDC et la GIZ sans relâche qui travaille pour prévenir et réprimer les actes répréhensibles dans le domaine économique et financier ; qui met tout en œuvre pour assurer une application rigoureuse de la loi tenant compte de l’évolution des techniques de plus en plus complexes développées par les infracteurs, tout en respectant les droits fondamentaux de chacun. Grâce à cette équipe aux compétences renforcées et acharnée au travail, le PPEF œuvre ainsi à l’assainissement de l’environnement économique et financier et conséquemment de la gouvernance en Côte d’Ivoire», a-t-elle fait savoir.

Ses perspectives

 « Le PPEF continuera de s’adapter aux évolutions de la criminalité en renforçant son expertise et en développant de nouvelles approches investigatrices, avec notamment l’appui de sa tutelle et celui des partenaires techniques et financier », a-t-elle affirmé.

 L’amélioration de l’accès au PPEF commence par la connaissance de cette juridiction. Tel est l’objet de cette journée « portes ouvertes», une occasion unique pour le public de découvrir les fondements de cette juridiction, ses méthodes et outils de travail, ainsi que son approche innovante dans la lutte contre la criminalité économique, financière, environnementale, minière, etc.

Des  échanges avec ses experts magistrats, greffiers, officiers enquêteurs de la gendarmerie et de la police nationale et sa cellule d’appui interventionnelle et partages des préoccupations et  idées du public  auront permis de mieux comprendre les enjeux complexes auxquels Le Pôle fait  face quotidiennement.

De haute personnalités ont marqué leur  présence à cette cérémonie, dont, la hiérarchie de la gendarmerie avec à sa tête le commandant supérieur le général du Corps d’armée Alexandre Touré Apalo, le directeur général des douanes Ivoiriennes, le général de brigade Alphons Dah Pierre et plusieurs autorités Administratives et diplomatiques avec à sa tête Madame la représentante de  l’Ambassadeur d’Allemagne, le représentant de L’UNUDC Monsieur Toure Check, une délégation des membres du cabinet du Ministre de la justice composée de Monsieur le directeur du cabinet Kouassi Bernard, le Procureur général Koné Brama OUMAR.

Pour  Madame la présidente, le pole pénal économique et financier est une juridiction de la première instance, très important qui veille au grain sur la gestion du denier public. L’institution a traité avec ferveur 683 dossiers, 66 immeubles saisis   et des voitures de luxes, dans  le cadre de  la promotion de la Bonne gouvernance.

GRO avec HM