AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Municipale à Soubré: Avec un cri du cœur, l’héritier de Bauza Donwahi confie Saki Suomion aux chefs traditionnels et aux populations

6 min read
fb8a9c64 4b1d 4c89 868c 94a075b6f6b4
13 / 100

Maurice Kakou Guikahué, vice-président et chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, a présenté les candidats de son parti aux élections locales du 2 septembre prochain dans la région de la Nawa, jeudi 15 juin à la maison régionale du PDCI à Soubré. Pour les municipales, le PDCI veut les 6 mairies de la région. Il a donc aligné ses 6 chevaux favoris qui sont :

1- Yao Yao Lazare pour la mairie de Buyo;

2- Blé Sahi Félix pour la mairie de Guéyo;

3- Netro Houlahi André pour la mairie de Méagui;

4- Gbogbo Gnopoh Martial pour la mairie de Mayo ;

5- Goli Guiagou André pour la mairie Grand- Zattry;

6- Saki Suomion Justin pour la mairie de Soubré.  

Pour les régionales couplées avec les municipales, le choix du parti de Bédié s’est porté sur le vice-président du PDCI, Nétro Tagbo René, député de Méagui.

Présentant ce dernier, Pr Guikahué dira en substance : «Après la disparition de Charles Bauza Donwahi, on a décidé de donner son héritage politique à son fils biologique. Ce fils biologique a renié cet héritage politique de son père. Alors, pour cette année, le président Bédié a décidé de le donner à son héritier politique qui est Nétro Tagbo René.»

Justifiant ce choix, le N°2 du PDCI-RDA ajoutera que «le Député NETRO a successivement occupé les fonctions de Délégué Départemental de Soubré avant de prendre la délégation de Méagui. C’est un homme politique aguerri, qui a appris aux cotés d’illustres personnalités de Soubré; à savoir les Présidents Charles Bauza DONWAHI et Marcel ZADI Kessy.  NETRO est l’héritier politique de DONWAHI qui a été lui-même Député de Meagui-Oupohio. NETRO connaît la région de la Nawa  et la région de la Nawa connaît NETRO.»

Le Député NETRO Tagbo René a été vice-président de l’Assemblée nationale et actuellement, il est vice-président du Groupe parlementaire PDCI-RDA, à l’Assemblée Nationale.

f172764b c348 4565 8b65 d50e3bc49596
Saki Suomion Justin, candidat du PDCI à la mairie de Soubré

Après cette présentation, il est revenu aux structures spécialisées du parti que sont la JPDCI et l’UFPDCI de s’engager pour la victoire du PDCI. Les Secrétaires généraux de section, les délégués départementaux et communaux se sont aussi engagés à soutenir et faire triompher les candidats choisis par le président Henri Konan Bédié.

Prenant la parole au nom des candidats, Nétro René exprimera son cri du cœur aux chefs traditionnels quant à la gouvernance de la mairie de Soubré, chef-lieu de la région de la Nawa.

LE MESSAGE POIGNANT DE L’HERITER POLITIQUE DE CHARLES BAUZA DONWAHI

1fdac09c 5d95 4c34 9102 d33790f26643

S’adressant à l’envoyé du président Bédié, le Pr Maurice Kakou Guikahué, René Nétro dira : «En prenant la parole ce matin au nom de tous les candidats désignés par le Pdci-Rda, je voudrais, de prime abord, vous prier, Monsieur le Secrétaire Exécutif en chef, de transmettre au président Henri Konan Bédié notre infinie gratitude, notre reconnaissance, pour le choix qu’il a voulu porter sur la personne de chacun d’entre nous. Je voudrais qu’il soit rassuré que nous allons nous battre jusqu’à la dernière goute de nos sueurs pour remporter cette élection».

Et de se tourner vers les garants de la tradition : «Je voudrais avec votre permission m’adresser à nos parents chefs traditionnels.

Messieurs les chefs traditionnels, vous êtes pour beaucoup d’entre vous des anciens, vous qui avez vécu la période de Félix HOUPHOUET-BOIGNY, vous savez ce que la Côte d’Ivoire était.  Le président Aimé Henri Konan BEDIE souhaite que la Côte d’Ivoire redevienne la Côte d’Ivoire».

Poursuivant son adresse aux garants des us et coutumes de la région, il dira que «nous sommes venus, pour ceux qui viennent de partout, par exemple ceux qui sont de Soubré, militants du Pdci-Rda, je voudrais vous confier le jeune Saki Suomion Justin. Son nom, Suomion, en Bheté, signifie le consolateur. Je voudrais vous le confier. Mais je voudrais particulièrement m’adresser aux chefs, au chef central,  le chef de province, Zobré Digbeu Roland. Loin de moi les idées de tribalisme,  mais je voudrais dire, quand vous allez à Méagui, vous entendez parler de Nétro, il est Bakoué. Quand vous allez  à Grand Zattry, on entend parler de Gobo Yokoré, il est de Zattry. Quand on vient à Soubré ici, je voudrais et je vous le confie, Zobré Digbeu Roland,  je vous confie ce fils du pays Gblokua, faites de lui le maire de Soubré. On ne peut pas être à Soubré, gagner tout à Soubré et regarder Soubré comme ça. Je vous le confie, particulièrement à vous. Il est professeur à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.»

Parlant de leurs adversaires, le candidat du PDCI à la régionale de la Nawa dira ceci : «Ils ont l’argent, les autres, mais vous, qui chaque jour buvez l’eau de la Nawa. Vous, qui chaque jour,  en versant l’eau, vous qui appelez la Nawa, voici un fils de Gouzré Bouo Nawa, je vous le confie particulièrement. Merci beaucoup.»

Revenant à Guikahué, M. Nétro dira : «Monsieur le ministre,  toujours avec votre permission, je voudrais dire que notre région,  la région de la Nawa est composée essentiellement de planteurs. Nous, planteurs, fils de planteurs,  nous souhaitons gérer cette région là comme le souhaite le planteur.

A vous les guides religieux, partout où vous allez prêcher dans vos églises, dans vos mosquées,  priez pour nous, pour que demain, le 2 Septembre, la Nawa de Charles Bauza Donwahi, pour que la Nawa de Marcel Zadi Kessy soit dirigée par des gens qui pensent comme Marcel Zadi Kessy, par des gens qui pensent comme Donwahi Bauza Charles.

J’ai accompagné Charles Bauza Donwahi partout dans toutes ses missions. J’ai accompagné Marcel Zadi Kessy dans toutes ses missions. Partout où ils allaient, je connais. Je pense que si vous nous confiez la Nawa, vous ne serez pas déçus. Faites-nous confiance.

Nous sommes les candidats du PDCI-RDA et nous souhaitons gagner ces élections là. A nos frères du PPA-CI,  sachez que pour que la Côte d’Ivoire redevienne la Côte d’Ivoire,  il faut que nous nous unissions. Que ce soit aujourd’hui, que ce soit en 2025, il faut que nous soyons unis. Et 2023 est un entraînement pour 2025, mettons nous ensemble. Mettons nous ensemble pour arracher la gestion de la Nawa à ceux qui n’en connaissent pas l’importance.»

fb8a9c64 4b1d 4c89 868c 94a075b6f6b4

Pour mettre fin à la cérémonie, Pr Maurice Kakou Guikahué a invité les militants du PDCI-RDA à l’union, à la discipline et à la solidarité.

«Soyons solidaires, unis et plaçons la survie du PDCI-RDA, au-dessus de nos intérêts personnels et mettons-nous résolument au travail et comme le recommande le Président Henri Konan BEDIE, sans intrigues ni calomnies inutiles. Développons un esprit de réconciliation. Vivons notre fraternité. Construisons notre cohésion. Bâtissons une famille soudée, préalable  à notre retour au pouvoir d’Etat en 2025 », a-t-il conseillé.

Gilles Richard OMAEL, à Soubré

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading