IMG 20230513 WA0037

Prochaines élections locales apaisées : Ce que la CONASU prévoit faire avec les populations, les soutiens souhaités

9 / 100

La Coalition nationale pour le sursaut (CONASU) a procédé au lancement de ses activités de l’année en cours, à la salle de mariage de la mairie de Dabou, le vendredi 12 mai 2023.

Les activités en question se résument à mener des actions de sensibilisation pour les prochaines élections régionales et municipales sans violence en Côte d’Ivoire.

En effet, la CONASU dit avoir pris son bâton de pèlerin pour expliquer les bienfaits d’un scrutin libre et civilisé.

Devant la chefferie traditionnelle, les guides religieux, les jeunes et les femmes de Dabou, le président de son présidium, Zanga Coulibaly, a eu les mots justes pour exhorter les populations à tourner le dos à la violence avant, pendant et après les élections.

IMG 20230513 WA0037
Prochaines élections locales apaisées : Ce que la CONASU prévoit faire avec les populations, les soutiens souhaités 3

Aux plus concernés par les campagnes de sensibilisation, c’est-à-dire les jeunesses des partis politiques comme le PDCI, le FPI, le RHDP et le PPA-CI puis la société civile, elle a dit tout son attachement à ce combat.

 »Chers frères et sœurs, ivoiriens, ivoiriennes, notre pays la Côte d’Ivoire aura des élections couplées régionales et municipales, le 2 septembre 2023. Pour nous CONASU, l’élection c’est un jeu où le législateur nous invite tout simplement à choisir nos représentants, nos interlocuteurs auprès des gouvernants. Ce n’est pas une foire à la violence, encore moins au libertinage », a affirmé M. Coulibaly.

Puis de poursuivre : « Chères populations de Dabou, sachons lire entre les lignes et ne faisons pas le jeu des politiciens. Les élections sont organisées pour notre bien-être et non pour susciter des palabres ».

Invité spécial de ce lancement des activités, Fofana Amaral, député de la nation élu dans la circonscription de Daloa commune et sous-préfecture, est allé dans le même sens que le président de la CONASU.

Le directeur général du logement et du cadre de vie, Célestin Koala, par ailleurs parrain de toute la tournée nationale de la CONASU, à travers son représentant M Nogbou, a donné toutes les assurances pour qu’un matraquage en termes de sensibilisation soit fait auprès de la population.

Lohouès Akpro Martin, représentants le maire de Dabou, a exprimé la satisfaction du conseil municipal à accueillir le démarrage d’une telle tournée nationale.

La CONASU sillonnera plusieurs localités du territoire ivoirien dans les prochains jours pour un objectif de non-violence et d’élections apaisées dans le pays.

Avant cette rencontre avec la population, une forte délégation de la CONASU était allée présenter ses civilités au Ministre-gouverneur du District des lagunes, Essoh Vincent Lohoues. Celui-ci a promis d’apporter tout son soutien à l’initiative qu’il qualifie de noble.

La CONASU prévoit donc de faire le tour de la Côte d’Ivoire pour parler de cohésion sociale et d’élections sans violence.

Toutefois, dans la main courante, certaines personnes ont fait des suggestions pour que cette campagne de sensibilisation ait une répercussion positive au sein des populations.

Selon ces derniers, pour que cela soit productif, il faut que le ministère de la Réconciliation et la Cohésion nationale, la CEI centrale et les partis politiques s’arrangent de sorte que leurs états-majors des différentes localités s’impliquent véritablement dans la chose d’intérêt général.

Vagoné Dry-Bi

%d blogueurs aiment cette page :