Lagui Bagrou Oume Diegonefla 2 1

Commune de Diégonéfla: La jeunesse, dans toutes ses composantes, sollicite le  Maire Bagrou Goli pour un autre mandat

14 / 100

La cérémonie d’hommage des jeunes de Diégonéfla, le dimanche 30 Avril, à la place « Kaouli » à l’endroit de Bagrou Goli Jean-Simon, premier magistrat de cette commune, a été une parfaite réussite, vue la mobilisation de cette jeunesse.

En présence du parrain Lagui Kouassi Joachim, député maire d’Oumé, des chefs traditionnels, des femmes, de certaines autorités de la ville, les jeunes de Diégonéfla ont à travers cette cérémonie traduit solennellement toute leur reconnaissance à celui qu’ils considèrent comme un homme providentiel, un bienfaiteur pour ses actions sociales et de développement.

A en croire les différents porte-paroles de groupes de jeunes qui se sont succédé au crachoir, ce dernier permet aujourd’hui de connaître un essor par la construction d’un commissariat, d’une place culturel dénommé espace « Kaouli », d’un pont qui permet aujourd’hui de relier deux quartiers qui étaient enclavés.

Dans le domaine de l’éducation, cette localité, sous l’impulsion du maire, bénéficie aujourd’hui de 11 établissements publics et  contrairement aux 3 établissements que comptait la ville avant son arrivée à la tête de la commune.

En outre, les élèves de Diégonéfla, particulièrement les orphelins et les démunis, reçoivent des kits scolaires à chaque rentrée scolaire.

A cet effet, l’élève Kouamé Olivia, porte-parole des élèves orphelins de la scierie Jacob (petite localité située à quelques kilomètres de Diégonefla) dira à l’endroit du maire « Choco » comme appelé affectueusement : « Cher papa, grâce à vous les élèves orphelins de la scierie Jacob ont bénéficié au cours de la rentrée scolaire 2021 -2022 de kits scolaires pour pouvoir se scolarisés. Sachez que chaque fois que l’un de ces enfants réussira, cette réussite sera une bénédiction pour vous. Vous qui êtes un grand travailleur au service de la nation depuis des décennies », a-t-elle reconnu.

Au plan politique, Dja Zéyobo Yves, membre du bureau national de la JPDCI urbaine et président de la jeunesse de ce parti a Diégonéfla, en prenant la parole a rappelé que ce dernier, par ailleurs délégué départemental du PDCI, n’a pas attendu par le passé d’être à la tête de cette  commune pour poser des actions. Il le faisait en tant que cadre Gban. Et, il fera  savoir que les actions de développement entreprises,  particulièrement la construction du plus grand commissariat de la région du Gôh et la pose des dos d’âne sur la voie principale ont été faits pour la sécurité de cette jeunesse qui  très souvent est victime d’accident de moto et autres véhicules roulants.

C’est pourquoi, dira-t-il, qu’en conséquence la jeunesse de Diegonefla et surtout celle du PDCI RDA n’aura d’autre candidat pour les élections municipales à venir que le Maire Bagrou Goli.

« Monsieur le délégué, vous faites notre fierté parce que vous faites de la cohésion et l’entente des militants votre leitmotiv. Par ailleurs, nous voudrions, nous jeunes, vous confiez notre avenir, notre sécurité à celui qui s’inquiète pour nous. Nous vous invitons par conséquence à répondre à l’appel de la base à représenter à nouveau le parti lors des prochaines élections municipales du 02 Septembre prochain. Elle sera la  candidature de la jeunesse qui va se l’approprier» a-t-il martelé.

Le président de la jeunesse communale, Yatto Jésus Jaurès ne dira pas autre chose à son tour, car selon lui « la jeunesse communale de Diégonéfla souhaite que vous soyez candidat pour les prochaines élections municipales de 2023».

En somme, ces jeunes, dans leur diversité ethnique veulent voir leur maire rempiler pour un troisième mandat eu égard à ses nombreuses qualités humaines.

En réponse à cette sollicitation, Bagrou s’est dit surpris par l’exceptionnelle mobilisation de cette jeunesse à laquelle il ne s’attendait pas. A cet effet il  a par la suite répondu favorablement à cette demande incessante. 

«Vous avez demandé par rapport à tout ce que j’ai fait d’être candidat pour mon  prochain mandat. Sachez que tout ce que je fais et toutes les actions que je pose sont pour vous. Et si vous pensez que vous avez besoin de moi pour continuer pour 5 ans alors je suis d’accord et je  ne décevrai pas votre attente», a-t-il rassuré les jeunes.

Pour sa part,  le parrain, le député-maire Lagui Kouassi Joachim, député-maire d’Oumé, a souligné la lourde responsabilité  de la   jeunesse de Diégonéfla sur le choix du maire sortant et par la suite d’indiquer en guise de conclusion : «Vous les jeunes de Diégonéfla, je vous confie votre maire. Ce soir vous lui  avez démontré votre attachement. Au niveau du PDCI, nous reviendrons très bientôt vous le présenter», a-t-il rassuré à son tour.

JAG

%d blogueurs aiment cette page :