ead3d4fa 35db 41b7 a0f1 a034ac43e02f

Vie chère: Le combat de JB Koffi (COC-CI) reconnu par l’Etat avec une médaille de Chevalier dans l’Ordre National

Le président de la Confédération des Organisations des Consommateurs de Côte d’Ivoire (COC-CI), Kouadio Jean-Baptiste KOFFI, a été élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre National, jeudi 21 décembre 2022, à la grande Chancellerie à Cocody, pour ses actions dans le cadre de la lutte contre la vie chère. Ce sont 22 récipiendaires issus de divers secteurs qui ont été honorés, au nom du chef de l’Etat, par le ministre du commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, dont le président de la COC-CI était le porte-parole. Il s’est donc exprimé au nom des 22 récipiendaires, dans le discours ci-dessous.

«(…) Malgré les responsabilités qui sont les vôtres et un calendrier sans aucun doute très chargé en cette période de l’année, vous avez pu trouver un temps pour présider en personne la présente cérémonie.

Cela dénote bien, si besoin en était encore, combien la question de la lutte contre la cherté de la vie vous préoccupe.

L’honneur me revient donc, au nom des récipiendaires de ce jour, de vous témoigner notre reconnaissance, à tous, et notre infinie gratitude :

Merci Monsieur le Ministre.

– Merci au nom des départements institutionnels d’appui à la lutte contre la vie chère,

– Merci au nom des acteurs du secteur de la distribution,

– Merci au nom des acteurs du secteur du vivrier,

– Merci au nom des acteurs du secteur bétail – viande,

– Merci au nom des acteurs du secteur viande et poisson congelés,

– Merci au nom des organisations de consommateurs.

Au-delà de votre personne, nos remerciements vont à l’endroit de tout le peuple ivoirien, avec à sa tête son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République pour la préservation d’un climat social apaisé, qui rend toute chose possible aujourd’hui dans notre pays.

d92b0b2a 2239 4c1d 8c73 67232295961f
Vie chère: Le combat de JB Koffi (COC-CI) reconnu par l’Etat avec une médaille de Chevalier dans l’Ordre National 6

Nous prenons la pleine mesure de l’honneur qui nous est fait et nous nous engageons à être à la hauteur des attentes et de la confiance placées en nous, en redoublant d’efforts dans nos secteurs respectifs pour booster nos activités.

Nous nous savons aujourd’hui être des acteurs majeurs de la Lutte contre la Vie chère et cela, grâce à votre jugement.

Nous pensons que cela a été possible car nous avons fait le choix de nous mettre au service de la communauté.

C’est un choix qui n’est pas sans noblesse, sans élan, ni sans souffle ;   il implique abnégation et désintéressement et s’apparente bien souvent à un sacerdoce où la seule conscience d’une utilité collective du travail accompli, apporte satisfaction, motivation et épanouissement.

Mais, au-delà des distinctions que nous recevons aujourd’hui, nous voulons surtout retenir des messages.

Oui, Monsieur le Ministre, le choix des récipiendaires à cette cérémonie ne saurait nous laisser indifférent. Ce choix porté sur nous, nous interpelle et nous voudrons en tirer deux principales leçons:

-Premièrement : en associant divers acteurs, d’horizons variés, aux différents démembrements de votre ministère, vous démontrez clairement encore une fois, que la lutte contre la cherté de la vie ne saurait reposer sur le seul Gouvernement, et notamment le seul Ministère en charge du Commerce. Chaque entité, Administration, secteur privé, consommateur, chacune a sa partition à jouer pour juguler la cherté de la vie. Et je ne peux que rappeler vos propos lors de nos différentes rencontres, quand vous nous encouragiez à être de plus en plus présents, actifs et en responsabilité, sur le terrain.

-Deuxièmement : nous sommes plusieurs structures sur le front de la lutte contre la vie chère et du respect du consommateur, à travailler, les unes aux côtés des autres. Cependant, il n’existe pas encore de véritables synergies d’actions. C’est donc le lieu aujourd’hui de comprendre qu’il faut renforcer les bases d’un vrai travail en réseau où chaque entité agirait avec sa spécificité pour venir à bout de la cherté de la vie. C’est un pari sur l’avenir qui est à notre portée.

Et pour terminer, Monsieur le Ministre, nous tenons à émettre le vœu que cette cérémonie ne soit pas la dernière, mais qu’elle s’inscrive plutôt dans la lignée d’une série qui verra nos collègues aujourd’hui absents, être bientôt à notre place pour recevoir, à leur tour, leur distinction pour service rendu à la Nation.

En vous réitérant les remerciements des récipiendaires de ce jour, je voudrais clore mon propos avec cette pensée qui guide nos actions au quotidien : « Le difficile n’est pas de monter, mais en montant de rester soi. » Nous espérons pouvoir rester nous-mêmes.

Merci encore Monsieur le Ministre.

JB KOFFI

Président de la COC-CI

Porte-parole des récipiendaires.»

Verified by MonsterInsights