IMG 20221215 140806 299

Enseignement supérieur/Adama Diawara crache ses vérités à l’opposition ivoirienne: «Il ne faut pas prostituer toutes les réalisations…»

Le Forum des directeurs de publication de Côte d’Ivoire (FORDPCI) a organisé la 15ème édition de sa tribune, « L’invité du forum », hier jeudi 15 décembre 2022, à l’hôtel Résidence Ohinéné sis à Cocody Il Plateaux Vallon.

Cette édition a eu pour thème : « Côte d’Ivoire/ Enseignement supérieur et Recherche scientifique : bilan, défis et perspectives ».

Pour répondre aux questions relatives à ce thème, c’est le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Adama Diawara, que le FORDPCI a accueilli à sa tribune cette fois-ci.

Il s’est agi, pour Diawara, de dresser le bilan de ce qui a été fait dans ce sous-secteur de l’Ecole ivoirienne, depuis l’accession au pouvoir du président de la République, Alassane Ouattara. Ce, en faisant un zoom sur ce qui s’est fait depuis son arrivée au poste de ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Réhabilitation et extension des universités publiques existantes et construction de nouvelles universités ; acquisition des équipements scientifiques ; réhabilitation et construction de cités et restaurants; basculement intégral dans le système académique Licence-Master-Doctorat (LMD). Telles sont les grandes lignes que Diawara a énuméré pour illustrer les apports enregistrés dans ce sous-secteur de l’Ecole ivoirienne.

Malgré ces efforts déjà consentis, le ministre reconnaît que des défis restent à relever.

Ce, pour palier à la l’insuffisance de la capacité d’accueil dans le supérieur public, au manque d’enseignants dans certaines spécialités, à l’insuffisance du financement de l’enseignement supérieur, l’insuffisance des dépenses sociales.

A côté de cela, le ministre compte intensifier le dialogue social et réduire considérablement la violence sur les campus.

Toutefois, le ministre Adama Diawara s’offusque du fait que certains ont tendance à vouloir tout balayer du revers de la main.

« Je veux que l’opposition joue son rôle, mais il ne faut pas prostituer toutes les réalisations qu’on peut aller vérifier sur le terrain », a-t-il déclaré en référence selon lui à un député de l’opposition qui a dit que rien n’a été fait depuis l’arrivée de Ouattara au pouvoir.

Vagoné Dry-Bi