4e98c0f3 d973 412e b71e cde29ddb2ad2

Budget de l’Etat pour l’année 2023: 4 ministres passent haut les mains devant le Sénat

Les ministres Bruno Koné, Sansan Kambilé, Vagondo Diomandé et le ministre délégué Kacou Houaja Léon Adom ont ouvert le bal avec succès devant le Sénat ivoirien.

Durant quatre jours, les ministres, premiers responsables des départements ministériels, se succèderont devant la Commission des affaires économiques et financières (Caef) du Sénat, pour se soumettre chacun à l’exercice du budget programme. Face aux vénérables, ils auront à présenter les grands axes en termes de programme d’activités que renferme le budget qu’ils soumettent à l’appréciation des Sénateurs.

Le ministre Moussa Sanogo, patron du Budget et du Portefeuille de l’Etat, a ouvert les « hostilités », avec la Présentation des grandes articulations du Budget global. Qui passe par les hypothèses de préparation des budgets, les étapes de préparation du budget 2023 ; les caractéristiques du projet de budget 2023 ; l’articulation projet de budget 2023- PND 2021-2025 ; le financement du PSGOUV-2 dans le budget 2023 ; le cadre de performance et les prochaines étapes.

Présentant dans les détails ces différentes articulations, Moussa Sanogo a fait noter que le budget global de l’Etat pour l’année 2023 s’élève à 11.694,4 milliards de FCFA. Soit une progression de 18,1% par rapport au budget initial de 2022 et de 8.9% par rapport au budget révisé de 2022.

4e98c0f3 d973 412e b71e cde29ddb2ad2
Budget de l’Etat pour l’année 2023: 4 ministres passent haut les mains devant le Sénat 11

Le cadre global connu, le ballet des ministères techniques a débuté avec les ministres Bruno Koné et le ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la diaspora, Kacou Houaja Léon Adom. Qui, pour la circonstance parlait au nom de la ministre d’Etat Kandia Camara, hors du pays.

C’est donc convaincant que Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme a vu son crédit ouvert à la somme de 129.631.000.000 FCFA adopté à l’unanimité des sénateurs membres de la Caef. Il  en a été de même pour le ministère d’Etat, ministère des affaires étrangères dont le budget a été adopté à la somme de 117.183.522.276 FCFA. Quant au ministère délégué auprès du ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères, il est passé haut les mains avec un budget de 474.000.000 FCFA.

Après eux, leur ont succédé en ce mardi 13 décembre, les ministres Diomandé Vagondo de l’Intérieur et de la sécurité et Sansan Kambilé, Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’homme. Ils ont vu leurs crédits ouverts respectivement à la somme de 642.356.965.523 FCFA et 104.988.861.800 F.CFA être adoptés à l’unanimité des 15 sénateurs membres de la Caef.

Au terme de cette première journée du mardi 13 décembre, qui a vu le ministre Moussa Sanogo rendre un vibrant hommage au patron du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, pour la dynamisation de cette institution, l’ensemble des ministres passés ce jour sont tombés sous le charme de la maestria avec laquelle le Président de la Caef, Koumoué Koffi Moïse a conduit les travaux. Les quatre ministres ayant ouvert le bal avec succès, espérons que les jours à venir soient meilleurs pour l’ensemble des ministres qui viendront défendre leur budget.

Ange Nicaelle LYRANE