b1f24ee9 2e0f 49fa 8ca0 0b992a701093

Affectation en ligne des élèves de 6e et 2nd: Forte adhésion des parents d’élèves avec un taux de pénétration de 97,7%

L’affectation en ligne des élèves en classe de sixième, débutée il y a 4 ans dans le monde éducatif ivoirien, connait une meilleure pénétration au sein de la population scolaire que sont parents d’élèves et élèves. De 66% en 2018, aujourd’hui c’est à 97.74% que les élèves sont affectés en sixième au moyen de l’affectation en ligne.

Ces chiffres ont été donnés le lundi 12 décembre 2022 par Mme Karidia Koné SOUKOULE, Directrice d’orientation et des bourses. Ce, au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier bilan, qui se déroule dans la capitale politique, Yamoussoukro.

Ouvrant les travaux, elle a fait connaître l’origine du projet à succès. « Dans le cadre du projet de dématérialisation des actes administratifs mis en œuvre par le Gouvernement avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de base aux citoyens (PAGDS), la Direction de l’Orientation et des Bourses (DOB) a choisi d’introduire les TIC dans l’affectation en ligne des élèves en sixième depuis l’année 2018. (…) En outre, l’affectation en ligne des élèves en classe de sixième engage la responsabilité des parents d’élèves dans la réalisation du processus. Car, c’est le parent lui-même qui affecte son enfant tenant compte du rendement scolaire de ce dernier, de son lieu d’habitation et de ses moyens financiers», a-t-elle relevé.

Faisant noter que l’affectation en classe de seconde qui est dans sa phase pilote en cette année 2022 connaîtra un examen approfondi. Car, si la latitude est laissée aux parents d’orienter leurs enfants, la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation entend avoir plus d’élèves orientés vers les séries scientifiques.

« Les dernières instructions reçues du cabinet demandent de trouver des solutions au faible nombre d’élèves orientés dans les séries scientifiques en général (3481 en 2018 et 1950 en 2022) mais surtout à celui des filles orientées dans les séries scientifiques», a-t-elle indiqué.

Avec elle, Koffi Faustin, Inspecteur général de l’Education nationale, Coordonnateur de l’administration de la vie scolaire qui a salué les opérateurs de la téléphonie mobile et l’ensemble des acteurs qui concourent à la réussite dudit projet.

Le souci majeur étant la couverture nationale des réseaux de téléphonie mobile, un plaidoyer sera fait selon la DOB afin que cela soit remédié et que partout en Côte d’Ivoire l’affectation en ligne soit une réalité.

 « Nous avons des améliorations à faire, vu les chiffres. Nous avons des zones qui ont des taux très élevés et il y en a par contre qui ont des taux faibles et donc nous devons faire des recommandations pour améliorer le projet», a fait savoir Koffi Faustin.

Ange N. LYRANE