4b373cb8 711a 4ddb b5b0 1767c9bd25be

29ème anniversaire du décès d’Houphouët-Boigny: Le PDCI se souvient, Père Abékan appelle à l’harmonie des coeurs

A la demande du mémorial Félix Houphouët-Boigny, une messe a été dite à la Paroisse Saint Jacques de Cocody-II Plateaux, ce mercredi 7 décembre 2022, jour anniversaire du décès du premier président de la République ivoirienne, pour célébrer ce 29ème anniversaire du décès de Feu Félix Houphouët-Boigny.

Ce, en présence de sa veuve, Thérèse Houphouët-Boigny, de représentants de membres du gouvernement, d’une délégation de sa grande famille politique, le PDCI RDA avec son vice-président et Secrétaire exécutif en chef, Prof Maurice Kakou Guikahué, ainsi que d’autres responsables de partis politiques frères.

Si cette messe a été présidée par le Secrétaire général de la nonciature apostolique, Arthur Kola, cependant, c’est le curé de ladite paroisse, le père Norbert Eric Abékan, qui a prononcé l’homélie.

Le thème de l’homélie du jour est en rapport avec celui de l’année pastorale 2022-2023 de l’Archidiocèse d’Abidjan, « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent », Psaumes 84 (85), 11. Ce qui rime, selon le prêtre, avec le message d’Houphouët-Boigny.

Perçu par ses pairs comme étant grand orateur par excellence, Eric Abékan a plongé toute l’assemblée dans une nostalgie profonde du regretté, premier président de la République de Côte d’Ivoire.

« Partout dans le pays, il y a des chantiers ici et là avec les constructions de grandes bâtisses, de ponts et d’autoroutes. Et quand je vois ça, je me rappelle de celui qui a tracé les sillons (Houphouët-Boigny).

C’est pourquoi, la lecture biblique du prophète Esaï, nous invite tous à mettre en chantier nos cœurs », a laissé entendre le curé.

A l’en croire, ce passage biblique choisi pour l’occasion n’est pas anodin.

« Le texte, « La voix qui crie dans le désert pour combler les ravins », il ressort que « le cœur est le lieu de rencontre par excellence où nous rencontrerons Dieu pour déplacer les entraves qui nous empêchent de vivre dans la paix et le dialogue », a-t-il expliqué.

Pour amener tout le monde à cultiver la paix et le dialogue tant prônés par Félix Houphouët-Boigny, le curé a cité le prophète Esaï qui dit dans le passage en question,  » Le loup habitera avec l’agneau et l’enfant pourra mettre la main sur le nid du cobra ».

Ce, pour imager  l’harmonie dans laquelle, la Côte d’Ivoire se doit de vivre.

Vagoné Dry-Bi

Verified by MonsterInsights