3ff87ced 91b9 4a0a 84f7 010da2b8fd16

Diplomatie parlementaire: Jeannot Ahoussou-Kouadio annonce une visite au Sénat canadien en avril 2023

C’est au siège de la Chambre haute du parlement ivoirien, à Yamoussoukro, qu’a été reçu le lundi 5 décembre 2022, l’Ambassadeur du Canada près la Côte d’Ivoire. Son excellence Anderson Blanc s’est entretenue avec le Président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio. Au terme de l’entretien qui a duré ¾ d’heures ; les deux hommes se sont adressés à la presse.

Livrant l’objet de sa présence au siège du Sénat ivoirien, l’Ambassadeur Anderson Blanc a dit sa joie d’être dans le District de Yamoussoukro. « Nous avons touché aux points de collaboration et aux points que nous pouvons explorer un peu plus. En termes de collaboration, nous voyons un peu ce qui se fait en Côte d’Ivoire par rapport à la Chambre haute. Le Sénat fait son travail, son devoir en voie d’établissement. Nous voyons des similitudes entre le Sénat de Côte d’Ivoire et le Sénat du Canadien. Donc nous avons parlé de collaboration à venir pour aller au-delà de ces similitudes pour trouver encore plus en profondeur des plans de collaborations. Et nous avons des plans pour l’avenir, pour le futur et c’est ce que nous allons explorer en détail», a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Jeannot Ahoussou-Kouadio (JAK), qui avait à ses côtés quelques proches collaborateurs, a salué les 60 ans de collaboration entre la Côte d’Ivoire et le Canada. « Je voudrais dire que la structuration du Sénat ivoirien s’est inspirée en partie du Sénat canadien. Au Canada, il y a des sénateurs qui sont élus et il y a des sénateurs qui sont nommés. C’est la même situation en Côte d’Ivoire et donc il y a une similitude institutionnelle», a révélé JAK.

Pour ce qui concerne la coopération parlementaire, il a fait noter le bon accompagnement que fait le Canada à travers le Service d’appui canadien aux organisations (SACO). Avec qui le Sénat a signé un accord en mars 2022, dernier. « Aujourd’hui nous avons un programme de formation du personnel du Sénat ivoirien en termes d’évaluation des politiques publiques. C’est SACO qui nous accompagne, dans le plan stratégique du Sénat de 2023-2025. Le Canada va nous accompagner à le réaliser», a-t-il fait savoir, se réjouissant de la visite de son hôte du jour.

Puis, «nous avons aussi parlé de cette question de l’appui du SACO pour une gestion structurelle, pérenne de l’orpaillage dans la zone de Kokumbo. Où déjà SACO a fait une pré-étude pour voir comment est-ce qu’on peut convertir ces jeunes gens, ces jeunes femmes à d’autres activités autres que l’orpaillage et assainir l’environnement. Le Canada a une belle expérience en la matière», a annoncé comme projet majeur le patron du Sénat ivoirien. Qui, pour clore son propos, a fait cette annonce : « Nous annonçons une visite au Sénat canadien en avril 2023 ; cela est en préparation avec l’Ambassadeur. »

Ange Nicaelle LYRANE

Verified by MonsterInsights