5dec50e9 2b15 41fd b3af 29415c3d0f42

Politique du sport en Côte d’Ivoire : Les députés valident le budget 2023 du ministre Danho Paulin

Le ministre des Sports, Paulin Claude Danho était face aux députés réunis en session extraordinaire. C’était le mercredi 9 novembre 2022 en début de soirée à l’Assemblée nationale au Plateau.

Le patron du sport ivoirien y était pour soumettre à examen le projet de loi des finances sur le budget 2023 de son départemental ministériel.

A la suite de son exposé d’environ 15 mn, les parlementaires de la chambre basse ont adopté à l’unanimité le budget 2023 du Ministère des Sports.

Face aux représentants du peuple de Côte d’Ivoire, le ministre a rappelé les grands axes de son département qui s’articulent autour de la promotion du sport et de son caractère rassembleur pour la Nation.

Le locataire du 3ème étage de l’immeuble Sogefiha a également entretenu les parlementaires sur la mise en pratique du programme de l’Administration générale dont 90% des objectifs, soit 4 critères sur 6, ont été atteints.

Et de révéler que plus de 3000 jeunes ont été formés à plusieurs métiers du sport, entre autres, entraîneurs sportifs et de coachs de Fitness prêts à l’emploi.

Relativement aux importants investissements entrepris par le Gouvernement, le ministre a instruit les députés sur l’état d’avancement des infrastructures sportives et connexes devant accueillir la CAN 2023.

Ainsi, le stade de Yamoussoukro se situe à un taux d’exécution de 98%, le stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo à 85%, quand le stade la Paix de Bouaké est à 98% et à 40% pour le stade Félix Houphouët-Boigny.

Pour finir, le ministre Paulin Claude DANHO a indiqué que l’année 2023 sera pleine de défis avec l’organisation de la CAN Côte d’Ivoire 2023, la poursuite des travaux de voiries pour une facilitation d’accès aux enceintes sportives sans oublier la construction des 10 Agoras sur l’étendue du territoire national et le déploiement du programme « Aisance Aquatique » qui comprend la réhabilitation des piscines de Bouaké et Bingerville ainsi que la construction de la piscine de Koumassi et des piscines olympique d’Abobo, Attécoubé, Marcory et Yopougon.

TRETA Zoumana

Verified by MonsterInsights