de0d2d71 6ac0 4267 95d8 7c75defde6ad

Fête des mères à Bouaflé/Hugues N’dia (2e adjoint au maire) honorant les mamans de la mairie: «Quand il s’agit d’équilibre de la famille, la femme, la mère est là bien heureusement»

En prélude à la fête des mères prévue pour ce dimanche 29 mai 2022, le député Maire Hugues N’dia Koffi a honoré toutes les femmes au cours d’une cérémonie, samedi 28 mai 2022. L’événement a eu lieu au sein de ladite mairie en présence de Me Tanoé Viviane.

«Permettez, à l’entame de mon propos, que j’exprime ma joie de me retrouver avec vous dans cette enceinte dédié aux femmes. Je suis particulièrement heureux d’être ici à la maison de la mairie, pour deux raisons essentielles :

Premièrement, la maison de la mairie est le lieu par excellence ou se retrouvent les femmes et les hommes de notre commune, en dehors de leur fonction respective, afin de débattre de leur problème et surtout, penser leur avancée. Comme on a coutume de le dire, la femme représente le pouvoir. Je suis donc fière de venir dans votre maison afin de partager, pour un moment, votre pouvoir.

Deuxièmement, je viens ici à la rencontre des femmes et professionnelles pour leur exprimer ma solidarité. En outre, je voudrais leur dire que je partage avec elles leurs difficultés car la fonction qu’elles exercent n’est pas de tout repos. Les risques sont énormes et les hommes ne font pas de cadeaux.

C’est pour cette raison qu’en prélude à la fête des mères, nous avons tenu à honorer celles qui, ai-je besoin de le rappeler, sont depuis tous les temps, dans toutes les civilisations, la figure la plus importante. Nous le faisons avec plaisir et, j’en suis convaincu, avec une émotion partagée», a fait savoir Hugues N’dia, 2e adjoint au maire de la commune de Bouaflé et député suppléant de Bouaflé sous-préfecture.

Quand il s’agit d’équilibre de la famille, poursuit-t-il, la femme, la mère est là bien heureusement ! Nécessairement, quand il s’agit d’harmonie au niveau de la profession, la femme, la mère est présente. Alors c’est avec un immense plaisir que je voudrais remercier toutes les Mamans du domaine  pour leur dévouement et tout l’amour qu’elles donnent et diffusent quotidiennement. Nous avons donc voulu nous saisir de l’occasion qu’offre la fête des mères pour rendre hommage à toutes les femmes et particulièrement celles qui concilient, comme nombre d’entre vous mesdames, vie familiale et vie professionnelle.

«LA CELLULE FAMILIALE RESTE UN ELEMENT FONDAMENTAL DU DEVELOPPEMENT D’UNE NATION»

«Aujourd’hui, la cellule familiale reste un élément fondamental du développement d’une Nation. Il est donc important de souligner le rôle primordial des parents, et notamment des mères, qui doivent accompagner leurs enfants en les aidant à devenir à leur tour des femmes et des hommes responsables, futurs citoyens porteurs des valeurs de la République.

Nous sommes donc venus, chères sœurs et chères filles, vous souhaiter, dans votre maison, une bonne fête des mères. A travers vous, nous ne manquons pas de dire, bonne fête des mères à toutes les mamans de Côte d’Ivoire. Notre souhait est qu’elles soient couverte de toute l’affection nécessaire de leur famille afin qu’elles soient plus qu’heureuse ne serait-ce que ce jour de leur célébration.

Que Dieu bénisse toutes les mamans de la Côte d’Ivoire et du monde. Encore une fois, bonne fête des mères et sachez chères sœurs et chères filles de la mairie de Bouaflé que nous serons toujours à vos côtés quoi qu’il arrive», a dit Hugues N’dia Koffi avant d’offrir comme présent des complets de pagne.

Les mamans, bien heureuses, l’ont remercié et souhaité que cette harmonie qui règne entre elles et le 2e adjoint au maire de Bouaflé soit perpétuée.

Guillaume Kouamé, correspondant régional

Verified by MonsterInsights