795f110e 42dd 483b be0b 91543aaa705c

Autonomisation des femmes: Johana N’dia lance le programme d’activités de l’ONG ‘’POUR’ELLES’’

La présidente de l’ONG POUR’ELLES, Mme Johana N’dia épouse Kra, a convié toutes les femmes et associations féminines qui ont un important réseau dans l’action féminine à un rendez-vous qui leur est dédié et qu’elle a appelé à juste titre « ONG POUR’ELLES ».

Elle a fait l’annonce à l’occasion d’une rencontre à la salle de réunion de la Maison de l’Association des Retraités de Bouaflé (AREBO), le samedi 21 mai 22 au cours de laquelle, elle a dévoilé le programme d’activité dont le but principal est de sensibiliser les femmes à plus d’actions pour leur autonomisation, leur épanouissement, des programmes de renforcement de capacités, d’informations sur les droits des femmes, l’éducation citoyenne, sexuelle et les violences basées sur le genre. Aussi, elle veut proposer un véritable accompagnement et corriger les insuffisances à l’accès au crédit et à la vie publique.

Les différents objectifs visés par la présidente de l’Ong POUR’ELLES, à travers son programme, est de créer une communauté forte et unie autour d’un idéal d’autonomisation et d’épanouissement en rassemblant les femmes et les associations féminines qui se battent au quotidien pour l’autonomisation de la gente féminine dans le but de les redynamiser, de les célébrer et de valoriser leurs expertises. Toutes ces choses se feront dans un climat de convivialité, car l’épanouissement des femmes est un des traits primordiaux de l’ONG POUR’ELLES.

 « Cette année, nous avons un seul mot, l’alphabétisation. Et cela doit être un défi pour toutes les cinq sous-préfectures », affirme-t-elle, tout en invitant les femmes à se donner un brin de temps par jour pour apprendre à lire et à écrire.

L’ONG POUR’ELLES va soulager la centaine de mamans et filles déscolarisées, membres de ce groupement agricole, qui éprouvent mille et une difficultés à trouver des endroits pour bénéficier des cours d’alphabétisation, dans de bonnes conditions durables d’apprentissages.

L’accès à l’éducation par l’alphabétisation permettra à ces femmes du groupement de se former et mieux œuvrer à la cohésion sociale au sein des nombreuses communautés vivant à Bouaflé.

 « Une femme instruite et éduquée est le pilier du foyer et un moteur de développement local. Notre projet d’alphabétisation s’inscrit dans la continuité des différentes actions entreprises par le gouvernement en faveur de l’éducation, et particulièrement de l’alphabétisation des femmes. L’ONG POUR’ELLES a pour ambition de former gratuitement les femmes. L’originalité de notre ambition réside dans le fait que la formation aidera les bénéficiaires dans leurs différentes activités », a précisé Johana N’dia.

 « L’activité génératrice de revenus est la finalité et non l’entame du projet. Il faudrait dans un premier temps accentuer sur la formation et l’alphabétisation des non scolarisés et déscolarisés afin que tous les bénéficiaires aient une connaissance de base et une confiance en eux. C’est en cela qu’ils pourront bénéficier d’un financement pour la réalisation d’une activité », a-t-elle expliqué.

M. Zamblé Bi Zahoury Zéphirin, président du Conseil régional de la Marahoué, a salué tout d’abord cette initiative de l’ONG POUR’ELLES qui selon lui, va en droite ligne avec la politique de solidarité et de l’autonomisation de la femme du gouvernement et du Conseil régional de la Marahoué.

Il a exhorté les femmes a adhérer massivement à ce programme d’alphabétisation tout en invitant les premières bénéficiaires à faire preuve d’engagement en étant assidues au cours.

Guillaume KOUAMÉ, correspondant régional

Verified by MonsterInsights