IMG 20220505 WA0037

Football/CO Korhogo: Le joueur brésilien Jad Khanafer souhaite avoir un temps de jeu raisonnable

A l’issue de la séance d’entrainement qui s’est déroulée le mardi 3 mai 2022, au terrain de la base maritime de Locodjro, dans la commune d’Attécoubé, le sociétaire du Club Omnisport de Korhogo (COK), Jad Khanafer, s’est confié à quelques organes de presse.

En quête d’un temps de jeu raisonnable pour exprimer tout son talent, ce latéral droit nominal ivoiro-libano-brésilien qui n’a rien à envier à tous les grands joueurs à ce poste ne souhaite que ses responsables sportifs lui accordent cette possibilité pour éclore l’immense talent qui dort en lui.

IMG 20220505 WA0038
Football/CO Korhogo: Le joueur brésilien Jad Khanafer souhaite avoir un temps de jeu raisonnable 3

Ancien de SOM, club amateur situé dans la ville de Mans en France, de San Andreu à Barcelone, de Getafe FC (Espagne) et de Leganes à Madrid toujours en Espagne, Jad Khanafer continue de croire qu’il aura un jour sa chance. ‘’J’attends que mon coach avec qui je n’ai aucun problème me donne la possibilité de prouver ce dont je suis capable. Parce que les bouts de matchs qui me sont accordés pendant les différentes rencontres que j’ai eu à disputer ne sont pas suffisants. Aujourd’hui, j’ai besoin de plus de temps de jeu’’, a-t-il plaidé.

Très athlétique, ce défenseur de 23 ans a indiqué être discipliné sur le terrain. ‘’Il garde toujours son calme et laisse ses adversaires commettre des erreurs. Très intelligent, il est également patient, une qualité primordiale pour un défenseur’’, a confié l’un de ses encadreurs. Poursuivant, celui-ci a tenu à préciser qu’il ne suffit pas pour un défenseur de courir et de défier chaque adversaire qui a le ballon.

Et pourtant, malgré tout ce potentiel, ce fan de Didier Drogba dit éprouver des difficultés pour débuter les rencontres et même de les jouer. Une situation qu’il juge déplorable pour sa jeune carrière. Comme tout athlète, son rêve est de se retrouver dans le haut niveau. La balle est désormais dans le camp des responsables du COK. Vont-ils réagir positivement ? Les yeux des sportifs sont tournés vers le président Ouattara Bakary et les membres de l’encadrement technique.

Vagoné Dry-Bi