Accident du a lincivisme routier

Incivisme routier: Forte hausse des excès de vitesse, l’Etat est-il impuissant face au phénomène ?

Lors de la semaine du 18 au 24 avril 2022, la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) du Ministère des Transports a mené plusieurs opérations de lutte contre l’incivisme routier. Le bilan de cette opération fait état de 1 268 infractions.

Selon une note du ministère des Transports, le Commissaire Divisionnaire Touré Abdul-Kader, Directeur de la PSSR, ce bilan laisse apparaître une forte hausse des excès de vitesse avec 1 086 cas contre 298 la semaine précédente. A cela, s’ajoute 38 infractions pour des défauts de documents divers, dont 28 cas pour absence d’attestations de visite technique automobile, 07 pour défaut de certificat d’assurance, 01 pour absence de carte grise, 01 autre pour carte de transport et 01 pour défaut de toutes pièces, ajoute notre source.

Qui précise que 124 conducteurs ont été interceptés pour non-port de la ceinture de sécurité, 03 pour usage du téléphone au volant, 03 cas de surnombre et 02 conducteurs qui ont refusé d’obtempérer ainsi que 3 interceptés pour conduite en état d’ébriété sur 167 tests réalisés durant l’opération.

Apparemment, malgré les réformes dans le secteur du transport terrestre (assainissement du permis du conduire, vidéo-verbalisation, retrait de permis de conduire…), rien ne s’est véritablement amélioré au niveau du comportement des usagers des engins de 2 à 4 roues ; voire plus.

L’Etat est peut-être en train de se poser la question de savoir s’il n’y a pas un autre remède contre cet incivisme routier qui monte en puissance et qui n’est pas sans conséquences néfastes.

Nathanaël Yao

Verified by MonsterInsights