AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Billet : #HandsoffMali et une nouvelle classe d’Africains?

2 min read
Mali la revolution

Habitués d’être toujours aux premiers plans et négligeant les aspirations des peuples Africains, les dirigeants des pays du continent font face à des populations fatiguées d’être relégué aux seconds plans au détriment des intérêts des pays occidentaux.

Depuis la crise malienne, on a vu un très grand nombre d’Africains s’intéresser à cette crise politico-militaire entre la France et le Mali. Cet intérêt a permis de voir la naissance de plusieurs groupes panafricains de soutien au peuple Malien.

Née sur le réseau social Twitter le groupe #HandsoffMali montre qu’il est déterminant pour cette lutte pour la souveraineté du Mali. Composé de jeunes du contient (Kenya, Ethiopie, Ghana, Cameroun, Nigeria, Côte d’Ivoire et du Mali), ce mouvement prend de l’ampleur par ses actions sur les réseaux sociaux et se déporte sur le terrain.

Présent par un de ses représentants au Mali lors des Manifestations du 14 Janvier 2022 Hassan (@che_malien sur Twitter) qui fait partie du mouvement #HandsoffMali est l’un des leaders de cette nouvelle génération de Maliens et d’Africains qui sont décomplexés et exhibent des velléités souverainistes qui surprennent plus d’un dans la vieille garde politique du continent.

Le peuple du Mali a révélé que la jeunesse Africaine se soucie de son avenir et de la politique. Ce sursaut souverainiste laisse à croire qu’une résurrection des mouvements des indépendances des années 50 et 60 ou une certaine classe politique Africaine avait des aspirations vis-à-vis de la domination des pays de l’hémisphère nord sur le continent.

NEB

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading