COVID-19 / Mixité vaccinale en Côte d’Ivoire: L’Etat rassure les populations

La rupture de stocks de certains vaccins contre la COVID-19 a poussé des populations à hésiter de se faire vacciner par d’autres doses. Car celles-ci craignaient des effets secondaires.

A la vérité, il n’en était rien.

Les choses sont désormais claires, le Comité scientifique en charge de la lutte contre la COVID-19 a validé, selon AIP, la mixité vaccinale, le jeudi 09 septembre 2021.

Pour le confrère, celle-ci permet désormais aux personnes ayant reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de recevoir, pour la seconde dose, le vaccin Pfizer, a déclaré le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, lors de la réunion du Conseil national de sécurité (CNS) au Palais présidentiel, à Abidjan Plateau.

AIP poursuit pour préciser qu’à cet égard, 1 477 179 doses de vaccins ont été administrées avec 272 126 personnes ayant reçu les deux doses, dans le cadre de la campagne de vaccination contre la COVID-19, à la date du 07 septembre 2021.

Le ministre de tutelle a porté à la connaissance du Conseil national de sécurité que la Côte d’Ivoire a reçu, le 20 août 2021, 1 180 530 doses du vaccin Pfizer dans le cadre de l’initiative COVAX et le 02 septembre 2021, 100 800 doses du vaccin Johnson and Johnson dans le cadre de l’initiative AVATT.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara et ses hommes ont-ils un problème avec la vérité et la constance? Quand le Chef de l’Etat danse du tango au Palais

Ces livraisons portent à 2 577 700, le nombre total de vaccins reçus il y a quelques jours, sur une commande de 12 311 030 doses. Et le processus d’approvisionnement en vaccins se poursuit donc et permettra la vaccination ininterrompue et complète des populations, a affirmé M. Dimba.

Nathanaël Yao

🔥74 Vues | Lectures

Laisser un commentaire