Scan tableau des dysfonctionnements1 copie

Exclusif/FDFP: 28 cas de pratiques frauduleuses et de détournements révélés par l’IGE, toute la vérité

Après un audit diligenté par le gouvernement ivoirien auprès du Fdfp (fonds de développement et de la formation professionnelle), on constate que des dépenses colossales ont été faites sans qu’aucun justificatif ne soit le témoin visible.

Dans le rapport officiel de l’audit, dont africanewsquick.net a pu se procurer copie, l’Inspection générale d’Etat (IGE) révèle 28 cas de pratiques frauduleuses dans son «commentaire des 7 tableaux: 7 cas de pratiques frauduleuses au niveau de la gestion administrative du Secrétaire Général ; 2 cas combinés de fausses pratiques administratives et financières ; 19 cas de pratiques frauduleuses au niveau de la gestion financière.»

L’IGE poursuit pour rapporter que «par ailleurs, les coûts de certains billets d’avion émis par l’agence de voyage dénommée « ALLIZE VOYAGES » sont anormalement excessifs. A titre illustratif, un voyage Abidjan-Casablanca-Abidjan est facturé à 467.900 FCFA tandis qu’un voyage Abidjan-San-Pedro-Abidjan est facturé à 758 400 FCFA»

Le document récapitulatif signé de Théophile Ahoua N’doli, conclu au détournement de fonds en ces termes : «Transferts de fonds aux organismes: de 2019 à 2020, un montant de 1.800.000.000 FCFA (un milliard huit cent millions) a été versé sur les comptes des prestataires de services alors que ces fonds sont destinés aux organismes publics nationaux et internationaux. Cela constitue un détournement puisque la destination initiale a été remplacée.»

 Devant cet état de fait, doit-on réellement, crier au loup, quand  la mission desdits auditeurs  parle d’irrégularités et de pratiques frauduleuses dans la gestion  et que le mis en cause ; le secrétaire général du Fdfp, est suspendu de ses fonctions?

Toujours selon les résultats de l’audit de l’IGE, l’appui budgétaire des institutions européennes et de l’Etat de Côte d’Ivoire, pour aider à la formation des ivoiriens par le Fonds de la formation professionnelle (Fdfp)  a-t-il été bien géré ou pas par M .Ange Barry  B. le Secrétaire Général,  mis en cause ? 

Au lieu de s’ attarder sur la forme de la suspension que des juristes trancheront , l’audit fait également état d’un projet immobilier de plus de trois milliards (3.790.000.000 Fcfa), provisionné à la fin de 2019, sans justificatifs , cent vingt sept millions (127.000.000 Fcfa) ont été débités du compte du Fdfp  sans qu’aucune écriture de dépense correspondante ne soit passée à ce jour.

 Au final, la mission de l’audit a constaté que des prélèvements, dont les bénéficiaires ou la nature sont inconnus, ont été pourtant faits. Selon ce document tenu confidentiel dont africanewsquick.net a pu avoir copie, ces faits graves s’apparentent à des détournements de fonds. 

Voici les faits graves sur lesquels, on attend  les défenseurs du secrétaire général sortant pour une conférence de presse pour se blanchir.

C . Allah

Verified by MonsterInsights