Guei Mireille Chantal

Elue députée de Biankouma: Ce que la fille de feu Général Guéi compte faire

Elue députée de la circonscription de Biankouma, Blapeu, Kpata et Santa avec 7.088 voix, soit 50,70% du suffrage, Mireille Singa Guéi, la fille de feu le Général Robert Guéi, parrainée par la coalition FPI, UDPCI, AGIR, AFD et ARC-EN-CIEL, voit grand pour la région du Tonkpi.

Guei Mireille Chantal
Elue députée de Biankouma: Ce que la fille de feu Général Guéi compte faire 4

Elle s’est récemment confiée à la presse.

Selon elle, sa candidature s’explique par le fait que ses parents vivent dans la précarité.

«Il faut quelqu’un qui maîtrise mieux leurs problèmes, qui est avec eux et qui partage leur quotidien. Mieux, il faut que notre région, particulièrement notre circonscription, bénéficie des retombées financières de ce pays. Il faut donc quelqu’un pour contrôler le partage de ces richesses, de poser clairement les problèmes afin que les choses changent pour le bonheur des Ivoiriens, en général », explique-t-elle. Avant d’afficher ses ambitions pour sa circonscription.

« Je vais créer une solide interaction entre les filles et fils de notre département. Je le ferai sans exception, car sans la paix et la cohésion sociale, aucun développement économique et social n’est possible. Au sein de mon parti l’UDPCI, je vais entreprendre des démarches pour le retour des cadres, qui sont partis pour quelques raisons.

En outre, l’autonomisation de la femme, la scolarisation de la jeune fille, les déclarations de naissances à l’état civil font partie de mes projets », affirme Mireille Guéi.

Qui compte également entreprendre  des démarches auprès de la justice pour l’établissement des jugements supplétifs pour ceux de ses frères et sœurs qui n’ont pas de documents administratifs.

Car ils sont très nombreux, ceux qui sont dans ce cas.

A la question de savoir si elle dispose de moyens pour réussir sa mission, elleestime qu’elle n’a pas d’autres moyens que l’onction de ses parents parce qu’avec leur soutien et leur confiance, elle réussira à son projet de création de cohésion sociale et tous les autres projets qui entrent dans le cadre du développement harmonieux du département.

Guei
Elue députée de Biankouma: Ce que la fille de feu Général Guéi compte faire 5

Pour elle, les moyens sont donc humains.

Elle a saisi l’occasion pour préciser que l’élection s’est très bien déroulée à Biankouma commune. Cependant, dans certaines zones, l’on a déploré des irrégularités et mêmes des actes liés à la disparition de sept (07) urnes, dans des localités qui lui étaient favorables.

« C’est bien dommage pour la démocratie que nous caressons tant, mais tout cela fait partie du passé, et renforce mes connaissances politiques.

Pour s’unir et parler d’une seule voix, il y a toujours ce genre d’acte. Mais si ces pratiques ont plombé notre développement, il faut changer la donne et faire que notre région soit habitée par le développement.

Dans l’ensemble, je suis très heureuse et fière d’avoir porté très haut, les couleurs de mon parti, l’UDPCI», a-t-elle souligné.

Nathanaël Yao

Verified by MonsterInsights