Ngouan Jeremie Alfred2

PDCI/Législatives à Aboisso: «Un amour démesuré lie N’gouan Jérémie à ses parents» (chef traditionnel)

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) du président Henri Konan Bédié se prépare à aller à la conquête de l’Assemblée nationale afin de servir de contrepoids à l’exécutif dominé par le RHDP du président Alassane Ouattara. Le PDCI a donc choisi ses candidats en fonction des régions et la maîtrise du terrain par ses militants.

Ngouan Jeremie Alfred
PDCI/Législatives à Aboisso: «Un amour démesuré lie N’gouan Jérémie à ses parents» (chef traditionnel) 6

Selon le confrère afrique-sur7, dans la commune d’Aboisso où il représentera le PDCI-RDA lors du scrutin du 06 mars prochain pour les législatives, Alfred Jérénie N’gouan part en roue libre face au candidat du RHDP unifié (parti au pouvoir). Le week-end dernier, le député-maire a reçu, à son domicile de la capitale de la région du Sud-Comoé, plusieurs chefs de communautés, venus lui témoigner tout leur soutien dans cette nouvelle aventure. Mais ce n’est pas tout. En plus du soutien de ces chefs communautaires, il faut ajouter le soutien de militants issus d’autres partis d’opposition, à savoir le Front populaire ivoirien (FPI).

Ngouan Jeremie Alfred1
PDCI/Législatives à Aboisso: «Un amour démesuré lie N’gouan Jérémie à ses parents» (chef traditionnel) 7

 «Il (Jérénie N’gouan) est le seul à maîtriser le terrain, à faire du corps à corps avec ses parents, à connaître les difficultés de la circonscription. Un amour démesuré le lie à ses parents. Il a mené des actions en leur faveur qu’aucun député de la circonscription n’avait faites avant lui. Il a réveillé les esprits qui disaient qu’un député n’ayant pas de budget, ne peut pas impulser le développement. Il leur a donné tort. Il a réalisé une grande partie de ses promesses», a témoigné un des hôtes.

Ngouan Jeremie Alfred4
PDCI/Législatives à Aboisso: «Un amour démesuré lie N’gouan Jérémie à ses parents» (chef traditionnel) 8

Jérénie N’gouan, ancien vice-président de l’Assemblée nationale et président du parlement de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine), souhaite continuer de bénéficier du soutien des populations d’Aboisso qui l’ont porté à l’hémicycle lors des élections législatives de 2016. Il dira à ce propos : « Je veux terminer ce travail que j’ai commencé à l’Assemblée nationale. Je suis venu vous dire que j’ai besoin de votre soutien. Que chacun de vous soit mon directeur de campagne dans chacune de vos localités. On va faire ce travail là ensemble tout en gardant à l’esprit, la paix et la réconciliation nationale. Les événements liées à la présidentielle, ne doivent plus se reproduire. On ne peut jamais accepté qu’on puisse jouer au ballon avec la tête d’un enfant, parce que cet enfant peut être le vôtre. Il faut qu’on revienne à la vraie réconciliation.»

Ngouan Jeremie Alfred2
PDCI/Législatives à Aboisso: «Un amour démesuré lie N’gouan Jérémie à ses parents» (chef traditionnel) 9

Il n’a pas manqué de parler de réconciliation des Ivoiriens à ses parents. Sur le cas de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes de guerre, crimes contre l’humanité, le candidat du PDCI s’est voulu clair: « il faut que Gbagbo revienne puisque rien n’a été prouvé contre lui », a déclaré Jérémie N’gouan. Puis d’ajouter: « Je me réjouis de voir Gbagbo et Bédié enfin ensemble pour sauver l’avenir de nos enfants. Faisons en sorte que le 6 mars, on envoie des gens qui vont militer dans ce sens. Il faut prouver aux yeux du monde entier que le 31 octobre passé, vous avez eu raison de rester chez vous (…) J’ai besoin de votre soutien; j ai besoin que chacun de vous soit le directeur de campagne pour aller porter la bonne nouvelle. Faites la campagne pour moi », a insisté le Vice président du PDCI-RDA.

GRO