Covid-19 et paiement des factures de l’électricité: Comment Amadou Gon Coulibaly a mis des Ivoiriens dans ‘’pain’’…

Covid-19 et paiement des factures de l’électricité: Comment Amadou Gon Coulibaly a mis des Ivoiriens dans ‘’pain’’…

Après notre article d’hier intitulé «COVID-19/PAIEMENT DES FACTURES DE L’ÉLECTRICITÉ: LA CIE FAIT MENTIR ALASSANE OUATTARA ET SON GOUVERNEMENT… ON VEUT VOLER LES CONSOMMATEURS», nous avons eu des échanges avec la direction de la Communication de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).

De ces échanges, il ressort clairement que c’est le gouvernement qui a mal communiqué sur les reports de paiement des factures. Et des Ivoiriens ont cru que ce sont deux factures successives qui sont reportées. Or c’est une seule facture qui a été reportée.

Car, au niveau de la CIE, les factures s’émettent par groupe et il y a seulement deux groupes. Ainsi un groupe reçoit les factures en mars et l’autre en avril. Donc chaque ménage a vu une seule facture différée et non deux.

«Pour les clients qui ont reçu une facture au mois de mars 2020 (consommation des mois de Janvier et février 2020), les dates limites initialement fixées du 02 au 09 avril 2020 sont reportées au 17 août 2020 ; pour les clients qui recevront une facture au mois d’avril 2020 (consommations des mois de février et mars 2020), les dates limites initialement fixées du 06 au 09 avril 2020 sont reportées au 17 septembre 2020», avait mal expliqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: 3 mois après son élection, Amadou Soumahoro, un vrai problème à la tête de l’Assemblée nationale

Des Ivoiriens, considérant l’annonce du premier ministre, ont tardé à payer la facture différée et la facture normale est arrivée. Ils ont donc sous les bras deux factures, en cette période difficile de la pandémie du Coronavirus. «Je suis dans pain mon frère. J’ai payé ma facture, reportée au 17 juillet, fin juin et pensant que ma prochaine facture allait être payée en août ou septembre, la CIE m’envoie une facture à payer avant le 21 juillet. Donc deux factures à payer dans le même mois de juillet», nous explique K.E qui souhait qu’on détaxe le retard de paiement de cette dernière facture ou que les taxes de retard soient payées par le gouvernement qui a mal communiqué.

Voir les explications de la CIE (toutes les excuses de la rédaction de africanewsquick.net) sur les documents suivants :

Gilles Richard OMAEL

🔥52 Vues | Lectures

Laisser un commentaire