Corruption et racket à Abengourou: Le maire Amoikon Banga menace et prend un engagement important pour la cité royale de l’Indenié

Corruption et racket à Abengourou: Le maire Amoikon Banga menace et prend un engagement important pour la cité royale de l’Indenié

La corruption plombe les efforts de développement dans la capitale royale de l’Indenié-Djuablin. Et le maire n’est pas du tout content de cette situation. Amoikon Kouakou Banga, maire de la commune d’Abengourou et responsable du Comité communal de lutte contre le racket, a exprimé vendredi 26 juin, son engagement à continuer de sensibiliser pour l’éradication du fléau dans la cité royale. «Nous allons engager cette lutte avec tout le corps social, nous allons continuer de sensibiliser et faire en sorte de diminuer le niveau de corruption et de racket pour l’éradiquer totalement », a promis le maire Amoikon, lors d’un séminaire de renforcement de capacités des membres de son comité.

Le Sénateur-Maire a mis en garde ses collaborateurs prévenant que «tous ceux qui se rendront coupables de racket et de tout autre corruption ou demande des prébendes par rapport aux services rendus aux populations courent le risque de perdre leurs emplois ou de se voir conduire devant les tribunaux.»

Mais avant, il a rappelé que «le racket est un fléau, et même une pandémie » qui touche le monde entier et qui coûte à la société. Il a ajouté qu’«une économie qui est plombée par la corruption est une économie morte et qui est vouée à l’échec.»

Le séminaire de renforcement de capacités des membres du comité communal de lutte contre le racket et la corruption d’Abengourou vise à renforcer les capacités des membres, rappeler leur mission et définir un plan d’action pour l’année prochaine.

GRO avec AIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *