Guikahué aux cadres du PDCI-RDA: «C’est bien beau d’être au BP, d’être à Abidjan, mais investissez le terrain chez vous»

Guikahué aux cadres du PDCI-RDA: «C’est bien beau d’être au BP, d’être à Abidjan, mais investissez le terrain chez vous»

Le mouvement de soutien du PDCI-RDA dénommé ‘’Cadres unis-CAP 2020’’ a fait un don significatif de 5 millions FCFA pour contribuer à aider le parti du président Henri Konan Bédié. Ce don réservé à l’enrôlement des nouveaux majeurs a été réparti entre les délégations de Vavoua comme, Yopougon-Gesco et la circonscription électorale du député de Gagnoa sous-préfecture, Pr Maurice Kakou Guikahué, par ailleurs chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA. Ce dernier n’a pas manqué de porter un message à l’endroit des cadres et militants de son parti.

Après le message fort aux membres du mouvement de soutien CU-CAP 2020, Guikahué s’est adressé aux autres cadres de son parti, le numéro deux de l’aîné des partis politiques de Côte d’Ivoire dira que «je voudrais dire aux autres militants que c’est bien beau d’être au Bureau politique, d’être à Abidjan, mais investissez le terrain chez vous. C’est chez vous qu’on doit vous connaitre. Donc chacun d’entre vous doit aller se faire connaitre chez lui pour être la relève. Parce que la relève est nationale, mais doit d’abord être locale. Donc je suis très heureux que vous vous investissiez au niveau national, mais n’oubliez pas vos origines. C’est très important parce que le politicien doit être sur un terrain».

Lire aussi:  Vérités crues/Jean-Louis Billon, au Rdr-Rhdp et à Alassane Ouattara: «Ce n’est pas parce que vous tenez l’Etat que les Institutions se plient à vos désidérata…»

Le S.E en chef conclura ses propos en disant: «Merci encore pour avoir ouvert la remise des dons de timbres pour aider nos militants, il reste encore deux semaines pour finir l’enrôlement, mais en deux semaines on peut encore faire beaucoup de choses. Le tout n’est pas de bavarder, il faut agir et vous avez agi. Vous avez votre place. Je ferai un compte rendu fidèle au président Bédié. Je pense aussi qu’après vous d’autres cadres viendront faire des dons de timbres, car les besoins sont immenses».

Gilles Richard OMAEL

🔥5 Vues | Lectures

Laisser un commentaire