Côte d’Ivoire : Les hommes de Guillaume Soro n’ont pas atteint l’objectif promis à leur mentor en exil…

Côte d’Ivoire : Les hommes de Guillaume Soro n’ont pas atteint l’objectif promis à leur mentor en exil…

Les hommes de Guillaume Kigbafori Soro n’ont pas atteint leur objectif d’enrôler 200.000 adhérents au projet de leur parti politique promis à Guillaume Soro à son anniversaire de naissance, ce 8 mai 2020. Ils sont 180.000 les personnes qui ont adhéré à GPS. Soit 90% de l’objectif.

Le président de GPS, en exil en France depuis le 23 décembre dernier, s’est prononcé sur cet objectif, vendredi 8 mai, lors de son anniversaire de naissance.

«Chers amis, adhérents et sympathisants de GPS, vous avez voulu me faire l’agréable surprise, en ce jour spécial du 8 mai 2020, date anniversaire de ma naissance, de m’offrir en guise de cadeau le chiffre symbolique de 200.000 adhérents en ligne», a écrit l’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, exilé en France.

Mais l’ex-premier ministre de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara ne veut pas se résigner. Bien que reconnaissant que l’objectif n’a pas été atteint, Guillaume Soro encourage ses lieutenants. «Le défi n’a malheureusement pas pu être relevé  ce soir. En effet, nous sommes à 180.000 inscrits. Cela doit forcément interpeller chacun et chacune de nous. Cependant, je vous dis de prendre courage», a-t-il affirmé avant d’encourager les membres de son mouvement politique GPS en ces termes: «C’est l’occasion de se remettre au travail malgré le contexte particulièrement rude et difficile (emprisonnement, chasse à l’homme, etc.) Je suis intimement convaincu que nous pouvons faire mieux».

Lire aussi:  Exclusif/Affaire Directeur du protocole de Bédié condamné: Toute la vérité sur la présumée présence de Guikahué… Un cadre du RHDP pris en flagrant délit de mensonge

Puis à l’ex-chef de la rébellion ivoirienne de 2002 de donner des consignes fermes à ses adhérents. «C’est pourquoi, je demande à chacun et chacune des 180.000 adhérents de faire un effort supplémentaire pour convaincre et inscrire un proche aujourd’hui même à GPS. Chers adhérents ne procrastinons pas. Ne remettons pas à demain ce qui peut être fait aujourd’hui. Levons-nous et mettons-nous à la tâche», a-t-il instruit ses lieutenants avant de leur exprimer sa gratitude. «C’est le lieu de manifester à vous tous ma gratitude pour l’immense travail accompli à bâtir et hisser le GPS au rang des grandes forces citoyennes qui comptent», a reconnu Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS, depuis la France.

Gilles R. OMAEL

🔥16 Vues | Lectures

Laisser un commentaire