Incroyable! Côte d’Ivoire: Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, très en colère contre Youssouf Kouyaté, le directeur général de la police nationale

Incroyable! Côte d’Ivoire: Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, très en colère contre Youssouf Kouyaté, le directeur général de la police nationale

 

Voici le titre de Africa intelligence: Le torchon brûle entre le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié et le directeur général de la police Youssouf Kouyaté.

Et le confrère de développer : «Dans une lettre datée du 8 avril et adressée par le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, au ministre de la sécurité, Vagondo Diomandé dont Africa Intelligence a obtenu copie, le préfet épingle la gestion, par le directeur général de la police, Youssouf Kouyaté, des manifestations, le 5 avril, contre le centre de dépistage à Yopougon».

Il poursuit pour donner le contenu de la lettre du Préfet. «Dans la missive de deux pages dont le titre – “Attitude antirépublicaine du directeur général de la police nationale” – donne le ton, Vincent Toh Bi Irié écrit : “Contre toute attente, le directeur général de la police nationale a donné l’ordre à la police de jeter des grenades lacrymogènes, au moment où j’étais en pleine discussion avec les populations, alors qu’il n’y avait manifestement aucune menace et que les forces de sécurité étaient à mes côtés”.»

Vincent Toh Bi Irié, en poste depuis 2018, le préfet souligne qu’un incident similaire s’était déjà produit en juin 2019 à Attécoubé, au lendemain des évènements de Béoumi, et qu’il avait lui-même reçu à l’époque un projectile sur son œil qui “avait subi une intervention chirurgicale dix jours plus tôt”. Et de conclure que “ces attitudes du directeur général de la police nationale peuvent contribuer à miner l’action et l’efficacité de l’autorité préfectorale dans ces situations de crise”.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Presse : Voici les différents chiffres de ventes et d’Affaires des journaux ivoiriens

Avec Africa Intelligence

🔥5 Vues | Lectures

Laisser un commentaire