Gouvernance/Un chef de village abidjanais indigné parle au régime Ouattara-RHDP: «Non ! Ce n’est pas comme ça qu’on traite un peuple»

Gouvernance/Un chef de village abidjanais indigné parle au régime Ouattara-RHDP: «Non ! Ce n’est pas comme ça qu’on traite un peuple»

 

Le régime d’Alassane Ouattara n’a que faire de l’opinion du peuple. Cela s’est plus ressenti avec la construction des centres de dépistage précoce à Abidjan et à l’intérieur du pays. Partout où le gouvernement n’a pas informé les populations, il y a eu des affrontements et destruction de bien. Nangui Sevérin, chef du village Anono, indigné, s’explique.

Pour Anono, village de Cocody, lme chef dira que «ce n’est pas une opposition, ni un problème foncier. Ce qui s’est passé à Anono n’est pas dans l’esprit de construction de centre de dépistage du coronavirus. A Yopougon, Koumassi, Bangolo il y a eu des grabuges. Vers 5h du matin, les riverains ont constaté la présence de plus de quatre, à cinq cargos de gendarmerie en cette période très sensible. On n’a avisé par la suite les autorités administratives qui nous ont fait savoir que c’est une visite du ministre de la construction qu’elles préparaient.»

Puis il exprimera son indignation en ces termes : «Ce pays ne finira pas de nous étonner. Parce que le gouvernement veut poser un acte sanitaire en faveur du peuple, que doit être a priori, d’accord. On n’est pas saisi au préalable. Pourtant, nos villes, communes et quartiers sont organisés de telle sorte que tout décideur peut facilement informer les populations à travers les maires, les conseillers municipaux, les organisations des communautés. Mais depuis un moment en Côte d’Ivoire, le peuple semble ne plus avoir d’opinion. Il n’a pas droit à l’information même en ce qui le concerne. Nul ne veut le consulter ni même l’informer de ce qu’on veut lui faire même en bien. Non ! Ce n’est pas comme ça qu’on traite un peuple ».

Lire aussi:  Affaire scandale de 3 milliards FCFA au PDCI-RDA: Le Président Bédié dément fermement

GRO avec lereveil.net

🔥8 Vues | Lectures

Laisser un commentaire