Exclusif/PDCI-RDA/Affaire KKP-Guikahué : La lettre de recadrage de Jean-Yves ESSO ESSIS (Inspecteur du parti) à toutes les tendances et aux militants

Exclusif/PDCI-RDA/Affaire KKP-Guikahué : La lettre de recadrage de Jean-Yves ESSO ESSIS (Inspecteur du parti) à toutes les tendances et aux militants

 

Cette lettre n’est pas ouverte. Elle est adressée aux responsables et militants des groupes whatsapp. Nous avons estimé qu’elle devrait inspirer tout le monde et surtout, ceux qui ne sont pas dans les groupes de discussion entre militants du PDCI-RDA. Avec l’autorisation de l’auteur, nous vous proposons la lettre fermée de l’Inspecteur du parti, Jean-Yves ESSO ESSIS.

 

A l’attention de tous les militants du PDCI-RDA.

Abidjan le samedi 11 avril 2020

9h30

Par JYEE

Objet : Affaire KKP-MKG

Chers militants,

Soyons très attentifs aux mots que nous utilisons pour communiquer entre nous en veillant bien à préserver notre bonne réputation. Ne la laissons ni noircir par des propos malséants, ni sombrer par des jugements hatifs et deraisonnés. Nous sommes liés par nos propos, comme l’animal par sa chaîne.

La parole est plus acérée qu’un couteau à double tranchant. Elle blesse, offense durablement et perd parfois ce que le silence a gagné.

L’Honorable KOUASSI KOUAME Patrice, député de très grande valeur et atout indéniable de notre famille politique, membre du groupe parlementaire PDCI-RDA à l’Assemblée Nationale, s’est adressé

à son président sur une situation qui, apparemment, semble lui être insupportable.

Lire aussi:  Région du Gôh-Littérature/1ère édition de la journée de l’Ecole et la jeune fille: Autorités, élèves et parents se ‘’battent’’ pour ‘’LES FILLES DE GAGNOA’’

Le président du groupe parlementaire PDCI-RDA, le professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ, lui a donné une réponse à laquelle le député plaignant a voulu apporter des précisions que nous ne connaissions pas, relatives notamment à la destination initiale de sa lettre et à l’origine de la fuite. Nous en avons tous pris connaissance. Dont acte.

Inutile d’en rajouter car nous faisons le lit de ceux que nous devons combattre.

Ainsi va la vie d’un vrai parti démocratique comptant en son sein d’innombrables lumières à tous ses niveaux de responsabilité.

De ma modeste position de membre du Bureau Politique et d’inspecteur du parti j’en appelle à la responsabilité des uns et des autres. Les réseaux sociaux sont d’une impitoyable nocivité lorsqu’ils ne sont pas utilisés à bon escient, nous le savons tous.

De grâce, arrêtons les débats, communiqués et autres avis publics partisans sur le sujet.

Nous sommes dans un parti démocratique qui aspire à reprendre le pouvoir aux prochaines élections présidentielles, ne l’oublions pas. Les choses peuvent et doivent être dites à tout moment car il n’y aura jamais de moment privilégié dans cette année électorale très rythmée. Cela permet d’évacuer les frustrations ou autres incompréhensions.

Dire les choses c’est bien… bien les dire c’est encore mieux. Il faudrait qu’à tout moment et qu’en toutes circonstances, nous acceptions de nous sacrifier à l’exercice contraignant de la recherche de formes policées dans nos échanges en évitant les raccourcis tendancieux qui pourraient porter atteinte à la réputation ou à l’honorabilité de tel ou tel.

Lire aussi:  PDCI-RDA : Les jeunes dénoncent l’entourage de Bédié

C’est important.

La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur que nous pouvons ressentir par moment dans notre corps car elle attire l’attention sur ce qui semble ne pas aller.

Prenons garde cependant, au PDCI-RDA plus qu’ailleurs, que notre esprit critique ne se transforme en esprit de dénigrement…

Je demande publiquement à genoux, à mon grand frère l’Honorable KOUASSI KOUAME Patrice, de surseoir à l’organisation de sa conférence de presse mardi 14 avril 2020 prochain sur le sujet. Puisse-t-il réserver sa combativité et son grand sens de la répartie pour nos adversaires d’en face.

Je demande publiquement à genoux, à mon illustre aîné, le professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ, d’user de sa très large influence sur les cadres du parti pour calmer les esprits de tous afin que nous nous focalisions sur notre objectif commun qui est la reconquête du pouvoir d’Etat aux prochaines élections présidentielles de fin octobre 2020.

Merci de votre bienveillante écoute.

Bonne fête de Paques à toutes et à tous.

NB: Ceci est une lettre “fermée” à destination de nos différents groupes whattsapp privés PDCI-RDA.

Jean-Yves ESSO ESSIS

Membre du BP

Inspecteur du PDCI-RDA

🔥3 Vues | Lectures

Laisser un commentaire