Etat d’urgence sanitaire en Côte d’Ivoire : ‘’Des gouvernants donnent dans des dérives, des règlements de comptes politiques’’ (Le Nouveau Réveil)

Etat d’urgence sanitaire en Côte d’Ivoire : ‘’Des gouvernants donnent dans des dérives, des règlements de comptes politiques’’ (Le Nouveau Réveil)

 

Près de 80 cas du Covid-19 confirmé en Côte d’Ivoire. L’Etat d’urgence décidé par le Président de la République, Alassane Ouattara, lors de son adresse à la nation du lundi 23 mars 2020 vient à propos, parce que “l’heure est grave”. Cependant, sous le couvert de l’Etat d’urgence, des gouvernants, sous d’autres cieux, donnent parfois dans des dérives, des règlements de comptes politiques. Ils font des perquisitions, des arrestations. Ce qu’il ne faut pas souhaiter dans le cas de la Côte d’Ivoire après le message à la nation du président de la République.

L’Etat d’urgence dont parle le chef de l’Etat court du 23 mars au 15 avril 2020, selon le décret qu’il a signé, hier. Il doit s’entendre : Etat d’urgence sanitaire et non politique. C’est une situation qui doit conduire à fédérer de bonnes mesures pour éradiquer la pandémie du coronavirus. Le sommet de l’Etat, les grands commandements doivent veiller surtout à cet Etat d’urgence sanitaire qui, comme en France, doit se  résumer à une série de mesures exceptionnelles visant à renforcer la sécurité sanitaire et lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus sur le territoire français.

 

D.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *