Modification illégale de la Constitution : Alassane Ouattara reste sourd aux supplications de la jeunesse et à la volonté du peuple ivoirien

Modification illégale de la Constitution : Alassane Ouattara reste sourd aux supplications de la jeunesse et à la volonté du peuple ivoirien

Rémi Ebrin, président de la plateforme des jeunes de la société civile demande au Président Alassane Ouattara de renoncer à son projet de modification de la constitution. Ci-dessous sa déclaration.

Aujourd’hui marque le début de la délivrance de notre avenir longtemps séquestré entre les mains de ces politiciens ingrats dont le mensonge et la roublardise constituent un programme de société. Chers frères et sœurs jeunes de la société civile, l’heure de notre Seigneur, Dieu tout puissant, a sonné sur notre beau pays et plus particulièrement sur l’avenir de cette jeunesse consciente, responsable et citoyenne que nous représentons.

Aujourd’hui et plus que jamais, nous n’accepterons d’être manipulés, abusés et utilisés comme un bétail électoral en cette période électorale de 2020. C’est pourquoi, je demande à tout le peuple de Côte d’Ivoire en général et en particulier à la jeunesse de la société civile ivoirienne qui refuse de mourir de se mobiliser, à compter de ce jour, comme un seul homme en attente des mots d’ordre de la plateforme pour l’engagement citoyen pour faire barrage à tout individu ou groupement politique en vue de réaliser un hold-up électoral en octobre prochain.

Lire aussi:  Presse et Pdci-Rda : Le Nouveau Réveil, encore plus engagé aux côtés du président Bédié pour la victoire en 2020

La jeunesse consciente a encore à l’esprit le coup d’Etat militaire injustifié de 1999. Ensuite, la rébellion armée barbare de 2002. Et enfin, la crise poste électorale de 2010 qui a fait plus de 3000 morts. Ces tristes événements, nous les avons vécus dans notre chair et continuons d’en souffrir car ils ont entrainé l’avenir de toute une génération dans un coma profond. (…)

Monsieur le président de la République, Alassane Ouattara, vos enfants et petits enfants que nous sommes, nous fléchissons le genou devant vous afin de donner une chance à notre avenir.  (…) Monsieur le président Alassane Ouattara, nous disons non, vous ne devez pas accepter que l’avenir de toute une génération soit pris en otage par des querelles politiques qui durent maintenant plus de 20 ans.

Nous fléchissons le genou devant Dieu et le peuple de Côte d’Ivoire et vous supplions de ne plus écouter ceux qui vous font croire qu’ils gèrent la situation et que tout est à votre avantage. Non. Nous disons non. (…) Papa Alassane Ouattara, nous vous supplions de renoncer à la modification de notre loi fondamentale…LIRE LA SUITE SUR https://www.afriksoir.net/papa-ouattara-renoncez-a-la-modification-de-la-loi-fondamentale-plateforme-des-jeunes/

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire