Coronavirus : La légèreté du gouvernement ivoirien…

Coronavirus : La légèreté du gouvernement ivoirien…

Le ministre Aka Aouélé, dans un petit communiqué, résumé en treize (13) lignes, a informé les Ivoiriens d’un cas confirmé de maladie à coronavirus en Côte d’Ivoire. Le ministre Aka Aouélé a même dit dans sa déclaration que le malade a séjourné en Italie, pays le plus touché par cette maladie, après la Chine. Question. Comment cet homme a pu donc traverser l’aéroport sans que le dispositif sanitaire dont est fier le ministre Aka Aouélé n’ait pu le mettre en observation comme le font plusieurs pays pour les voyageurs provenant des pays à risque ?

Le service de santé à l’aéroport s’est juste contacté de prendre sa température et comme il ne présente, a priori, aucun signe de la maladie, le voyageur a été autorisé à rentrer tranquillement chez lui le temps de faire la maladie. Or s’il avait été mis en observation parce que sujet suspect, on aurait évité le pire.

En fait, les Ivoiriens s’attendaient plus ou moins à cette situation. Tout simplement parce la lutte contre le coronavirus en Côte d’Ivoire ne rassure pas. Il ne suffit pas d’aller de frontière en frontière pour montrer qu’on travaille quand on n’est pas capable de faire appliquer les consignes même les plus élémentaires en matière de prévention. Maintenant que la Côte d’Ivoire enregistre son premier malade, est-ce que le ministère de la Santé va enfin se réveiller pour que tout le pays entier ne soit contaminé ?

Lire aussi:  Lutte contre le Covid-19/L’écrivain Macaire ETTY, écœuré et indigné, s’adresse droit dans les yeux à Alassane Ouattara: «Je vous conseille d’ouvrir les oreilles…»

GRO

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire