3è mandat en Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara a dribblé le chef des chefs Amon Tanoé Désiré

3è mandat en Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara a dribblé le chef des chefs Amon Tanoé Désiré

 

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a dribblé plus d’un, le jeudi 5 mars 2020 dernier, quant à son envie de briguer un troisième mandat ; après ceux de 2019 et de 2015. Beaucoup sont ceux qui rêvaient de ce troisième mandat pour assouvir leur soif du pouvoir ou garantir leur poste qu’ils occupent en ce moment.

Le cas le plus palpable est celui du Président de la Chambre  nationale des Rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire (Cnrctci). Où à la double cérémonie d’installation du Directoire de la Chambre des Rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire et  l’inauguration du siège social, le 02 octobre 2015 dernier, sa majesté Awoulaé Amon Tanoé Désiré avait émis le vœu d’un troisième mandat pour le Président Ouattara. Dans son adresse, il est sorti de son discours où il indiquait que « la mise en place de la Chambre nationale des Rois et chefs traditionnels, avec la construction effective du siège de la chambre inaugurée ce 2 octobre 2015, valait à lui seul trois mandats.» Cette boutade, relayée à grande pompe par les médias, a fait des vagues qui ont contraint celui-ci à faire des précisions sur ses dires.

Lire aussi:  Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko la pièce de rechange d’Alassane Ouattara (Rhdp), après Amadou Gon Coulibaly

Aujourd’hui, le Président Ouattara, habité par la sagesse divine, vient de confondre les tenants de la maison des sages, les garants de nos us et coutumes. Par son retrait pur et simple de la vie politique ivoirienne, il vient de montrer la voie à bien d’autres…

GRO

🔥4 Vues | Lectures

Laisser un commentaire